Accueil » Politique » Chérif Bah de l’UFDG  à Alpha Condé : ‘’il n’y aura pas un dialogue pour légitimer le coup d’Etat constitutionnel’’

Chérif Bah de l’UFDG  à Alpha Condé : ‘’il n’y aura pas un dialogue pour légitimer le coup d’Etat constitutionnel’’

Dans un entretien accordé au magazine Jeune Afrique, le président Alpha Condé a réitéré sa volonté de dialoguer avec ses opposants afin d’apaiser les tensions dans notre pays.

Ibrahima Chérif Bah, vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, doutant de la sincérité du chef de l’Etat, pose des conditions d’un dialogue politique.

Ce proche de Cellou Dalein Diallo indique à Alpha Condé qu’il ne peut y avoir de dialogue politique en Guinée tant que des opposants croupissent en prison.

‘’Vous ne pouvez pas tendre la main à l’opposition dont les partisans sont torturés en  prison, kidnappés et même tués. En tous cas, il n’y aura pas un dialogue pour légitimer le coup d’Etat constitutionnel’’, prévient Chérif Bah.

Le vice-président de l’UFDG pose les conditions d’un véritable dialogue politique en Guinée avec le pouvoir d’Alpha Condé.

‘’L’appel au dialogue doit être sincère. On a eu des négociations avec des gens de ce régime qui ont renié leur propre signature. Ils signent un accord avec l’opposition et nient  l’avoir fait. Avec des gens comme ça, un dialogue doit avoir un témoin sérieux et sûr qui garantira que tout accord qui sera obtenu sera appliqué’’, indique M. Bah.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. La déclaration de Chérif Bah de l’ufdg est clair et nette comme l’eau de roches.

    Maintenant,si Alpha Condé est très sérieux avec son histoire de dialogues politiques inter-guinéens,il sait quoi faire.
    Si non,c’est inutile de s’asseoir autour d’une même table pour raconter des conneries à l’infinie, juste pour gagner du temps aux yeux de l’opinion internationale de la part de Alpha Condé.

  2. Il faut expliquer cela à Mamadou Cellou Diallo aka Dalein. C’est plutôt lui qui doit être sanctionner si jamais il répète ses faux pas pour partir rencontrer son “grand frère Alifa Côné” et revenir convaincre Ses collègues et militants de faire confiance pour une nième fois au mythomane vendeur d’illusion pour ne pas dire menteur patenté faux professeur de droit qui a passé les dix dernières années à violer le droit, tuer et appauvrir en République de Guinée.. On dit qu’il faut au moins deux personnes pour fracturer un bras. Le bas peuple souffre des manigances politiciennes de tout bord confondu. Il est temps de mettre tout ces gens à la retraite tardive. Des vieux qui ne veulent pas céder la place à la jeune génération. Des copain-copain qui jouent sur l’avenir de tout un peuple. Âpres cette catastrophe de Koro on souhaite voir enfin un jeune de moins de 50 ans à la tête de ce pays qui reflète la démographie et les aspirations de l’écrasante majorité de la population.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info