Accueil » Libre opinion » La nouvelle constitution : décret ou constitution ?  

La nouvelle constitution : décret ou constitution ?  

En Guinée, l’an dernier, des journalistes m’avaient demandé mon avis sur la « nouvelle constitution ».

Comme réponse, j’avais dit que parmi les lois, seul le décret est intuitu personae (c’est-à-dire, il est fait en considération d’une personne, par exemple pour lui accorder un avantage).

La constitution, loi fondamentale, n’est donc jamais intuitu personae (elle a un caractère impersonnel et général) : elle ne peut être faite en considération d’une personne pour lui octroyer un avantage). Dans le cas contraire, il ne s’agit pas d’une constitution, mais d’un décret.

Cela dit, si la « nouvelle constitution » (l’originale ou la falsifiée) était utilisée pour briguer un troisième mandat, il faudra l’appeler décret de reconduction du président de la République pour un troisième mandat (et un quatrième mandat viendrait prolonger la souffrance de nos populations, jusqu’en 2032).

Mais je suis sûr qu’on n’en arrivera pas là : entre un destin imposé et un destin choisi (pour une vaste guerre contre la corruption, les détournements…, un Plan national pour la bonne gouvernance, un RMG de 500 000 francs par mois et par habitant, un métro souterrain km36-Kaloum livrable en 2024), … le destin choisi sera le choix souverain.

Pour une Guinée fière, heureuse, émergente et inclusive !

Ibrahima Bah
Respect des deniers publics et du citoyen
https://rdpc.online/ 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info