Accueil » Politique » L’avocat Pépé Antoine Lama au pouvoir d’Alpha Condé : ‘’Vous ne pouvez pas soumettre un texte au référendum et sortir un autre’’

L’avocat Pépé Antoine Lama au pouvoir d’Alpha Condé : ‘’Vous ne pouvez pas soumettre un texte au référendum et sortir un autre’’

L’avocat Pépé Antoine Lama est l’un des premiers à avoir révélé à l’opinion la falsification de la nouvelle constitution. L’homme en robe noire note des différences entre le texte soumis à l’approbation du peuple par voie référendum et le document promulgué par le président de la République.

Malgré l’arrêt de la cour constitutionnelle, l’avocat continue de défendre sa position, tout en dénonçant une délinquance juridique.

‘’Avant le référendum du 22 mars, le seul projet qui a été publié au Journal officiel de la République est un document qui comporte 157 articles, qui a consacré les candidatures indépendantes, qui confère en son article 109 à l’Association des magistrats de Guinée le pouvoir de désigner les deux magistrats qui doivent siéger à la cour constitutionnelle. Ce document est totalement différent du texte qui a été publié le 14 avril comme étant nouvelle constitution de la République de Guinée’’, persiste et signe l’avocat au barreau de Guinée.

Me Pépé Antoine Lama de rappeler que ‘’le document [projet de nouvelle constitution] publié en janvier dernier a été largement diffusé dans les médias. Il a été utilisé par les promoteurs de la nouvelle constitution sur toute l’étendue du territoire national. Ce n’est pas un document fabriqué par un opposant. C’est un document officiel qui est sorti du secrétariat général du gouvernement’’.

L’avocat met au défi les partisans du pouvoir qui prouveront que ‘’le texte qui a été publié comme étant la nouvelle constitution de la République de Guinée a été publié avant le référendum du 22 mars (…). On peut dire qu’il y a eu plusieurs moutures lors des travaux préparatoires, mais il y a un seul document qui a été soumis au peuple’’, insiste-t-il dans le Débat africain.

‘’Vous ne pouvez pas soumettre un texte au référendum et sortir un autre’’, dit-il aux autorités, rappelant que pendant la campagne ; ‘’les promoteurs de la nouvelle constitution se tapaient la poitrine en disant au peuple : ‘Nous avons eu le privilège d’instituer les candidatures indépendantes. On n’aura plus besoins de se présenter sous la bannière d’un parti politique pour participer aux élections présidentielles’. Par cet argument, ils ont réussi à emporter des organisations de la société civile’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info