Accueil » Politique » Le FNDC reporte sa marche au 20 juillet prochain pour exiger le départ d’Alpha Condé

Le FNDC reporte sa marche au 20 juillet prochain pour exiger le départ d’Alpha Condé

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), à l’issue d’une plénière tenue vendredi à son siège, a pris acte de ce qu’il qualifie ‘’interdiction illégale’’ de sa marche citoyenne prévue le 8 juillet.

Dans une déclaration lue par son coordinateur national Abdourahamane Sanoh, le FNDC accuse Alpha Condé d’avoir commis un ‘’parjure en violant la constitution du 7 mai 2010 sur laquelle il a juré à deux reprises de la respecter et de la faire respecter’’.

Il rappelle que depuis plus d’une année, ‘’une résistance populaire sans précèdent contre le coup d’Etat d’Alpha Condé a été déclenchée. Malgré une répression féroce contre le peuple désarmé, avec des assassinats, des arrestations arbitraires, des enlèvements massifs, nous avons résisté’’.

Il assure que le peuple de Guinée, en dépit de toutes les difficultés, continue ‘’héroïquement de résister sous la conduite du FNDC’’.

Abdourahamane Sanoh rappelle que les actions de protestation et de résistance du peuple ont été suspendues en toute responsabilité par le FNDC dès l’apparition de l’apparition de la pandémie du coronavirus pour sauvegarder la santé et la vie des citoyens.

Pendant ce temps, dénonce-t-il, ‘’le pouvoir en place multiplie les actes favorisant la propagation du coronavirus. Il apparait donc clairement qu’Alpha Condé et son entourage, au lieu de faire de la lutte contre la pandémie une priorité, ils en ont fait une opportunité politique pour dérouler leur agenda’’.

Il dénonce ainsi l’obstination du locataire du palais Sékhoutouréyah à ‘’rester au pouvoir par la force en assassinant des citoyens’’. C’est pourquoi, il appelle ‘’le peuple de Guinée et toutes les forces vives de la nation à une manifestation sans précédent le 20 juillet prochain pour exiger le départ d’Alpha Condé’’.

Le coordinateur national du FNDC met en garde une fois de plus les forces de défense et de sécurité contre tout abus envers les citoyens qui descendront dans la rue.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Héeéee …bande anarchiste, mais vous disiez ne pas reconnaître l’autorité du pouvoir de votre roi président le tout puissant le pr président Alpha Condé. Là encore Fndc, ufdg,ufr,pdn ont lamentablement échoués.
    Je vous dis, le président Alpha demeura et restera encore à Sekhoutoureya au moins 12ans . Et à 94 ans , il pourra se reposer. À la même date le voleur Cellou Dalein et sydia se trouveront peut être grabataire dans leur coin et ressasser leurs échecs.

  2. Il faut absolument être ferme avec ses décisions dans la vie.Si non,vous jouez au guignol et au fanfaron politique en Guinée.
    Pourquoi,fixer une date de manifestations sans tenir compte de certains paramètres et/ou exigences ???.

    Quand les MALIENS OU BURKINABÈS disent Manifestations,tous sont dehors et derrière Imam Mamoud DICKO et autres leaders.
    En Guinée,on aime trop improviser les actions politiques et autres formes de revendication sociale.
    L’exemple du SLEEG est très illustratif…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info