Accueil » Économie » Aboubacar Sylla assure que baisser le prix du carburant, “c’est priver l’Etat de ressources importantes’’

Aboubacar Sylla assure que baisser le prix du carburant, “c’est priver l’Etat de ressources importantes’’

Le gouvernement a adopté un plan de riposte pour faire face à la pandémie de Covid-19. Malgré les mesures d’accompagnement annoncées par les autorités, des voix s’élèvent pour réclamer une baisse du prix du carburant à la pompe.

Interrogé lors d’une conférence de presse qu’il a animée mercredi, le ministre des Transports a laissé entendre que la baisse du prix carburant à la pompe a peu d’impact sur le coût du transport. ‘’Si ce n’est pas une baisse extrêmement importante, il y a très peu d’influence sur le tarif’’, assure Aboubacar Sylla.

‘’Aujourd’hui, une baisser le prix du carburant constitue des recettes de moins pour l’Etat qui ne pourra pas faire face aux problèmes sociaux qui se posent liés. Et les populations bénéficieront très peu de cette réduction. Si ce n’est pas une baisse particulièrement importante, il n’y aura aucun impact sur le tarif du transport’’, indique-t-il.

Il déduit que baisser le prix du carburant, ‘’c’est  priver l’Etat de ressources importantes qui sont nécessaires non seulement pour faire face à la pandémie, mais aussi au ralentissement économique pour soutenir les entreprises pour ne pas que cela crée du chômage, de la perte du pouvoir d’achat, qui va compliquer davantage la vie des guinéens’’.

Ensuite, souligne-t-il, ‘’c’est également créer le risque, au sortir de la pandémie, de se retrouver avec une économie complètement délabrée, caractérisée par un taux d’inflation élevé, par une situation où les populations seraient tentées par une explosion sociale. C’est pour cette raison que l’Etat doit être responsable’’.

‘’Nous allons rencontrer les syndicats des transporteurs pour essayer de voir comment réaménager les tarifs. Mais il faut être réaliste, il ne faut pas s’attendre à une baisse significative du cout du transport qu’on imposerait à des transporteurs’’, tranche le ministre Sylla.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Sylla,Il faut absolument choisir entre la satisfaction des besoins primaires de la population guinéenne ou bien se remplir les poches et les caisses de l’état avec un système de gestion chaotique. Aucun service de base n’est disponible pour le peuple.

    • Toi tu ne comprends rien à ce qui se dit ici. Mieux vaut te taire parce que ce que tu dis est tellement insensé que ça n’existe que dans ta foutue tête. Il est clair qu’il n’ya aucune raison de baisser le prix du carburant puisque ça va encourager la contre bande et ça n’aura aucun impact sur le pouvoir d’achat. Retournes à l’école primaire pour encore apprendre. A l’évidence, tu n’as pas.le niveau de ce débat. Pauvre haineux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info