Accueil » Société » Kory Kondiano dit avoir pardonné à ceux qui ont attaqué son domicile à Matoto

Kory Kondiano dit avoir pardonné à ceux qui ont attaqué son domicile à Matoto

L’ancien président de l’assemblée nationale assure qu’il a tourné la page de l’attaque de son domicile lors d’une manifestation pour réclamer le courant électrique. Claude Kory Kondiano affirme que l’éducation qu’il a reçue ne lui permet pas de se venger de son prochain.

Il l’a fait savoir dimanche lors d’une rencontre avec une déclaration de Sékoutouristes à son domicile. Extraits…

« J’ai minimisé ce qui est arrivé. La raison est liée à mon éducation de base au niveau de la cellule familiale, au niveau de l’école et niveau des contacts avec la société. La meilleure connaissance que j’ai maintenant de la sociologie de la vie dans ce pays-là, c’est que vous viviez dans un ensemble. Si quelque chose de grave vous arrive et vous cherchez à tout prix à vous venger, vous ne construisez pas la Guinée. Vous allez faire en sorte que vous soyez l’un des agents qui contribuent à diviser le pays et l’affaiblir.

Lors de l’évènement, ils [les agents des forces de l’ordre] avaient déjà arrêté une trentaine de personnes. Je me suis exprimé publiquement en disant je ne veux pas me constituer en partie civile et que je ne porterai pas plainte. J’ai dit qu’ils ont été manipulés J’ai pardonné et déclaré qu’il faut libérer tous ceux qui ont été arrêtés.

Je suis arrivé ici en 2000, un tel problème n’était jamais arrivé. C’est maintenant que ça arrive parce que le transformateur électrique était tombé en panne. Par le passé, on a eu une panne de transfo pendant un mois et personne n’a bougé. Personne n’a levé le petit doigt. J’ai démarché, on n’a pu avoir gain cause. C’est lorsqu’un de mes collègues de la Banque centrale a été nommé ministre de l’Energie, Ganga Gomor Komati, je lui ai  qu’on n’a pas de transformateur. Dès après son installation, il nous a livré un transformateur de grande capacité qui a permis au quartier d’avoir le courant pendant une très longue durée. 

A cela, s’ajoute ma contribution au désenclavement du quartier. Il n’y a pas de route ici. Je me suis battu pour avoir un financement afin que la route continue jusqu’à la T2.

J’ai installé un groupe électrogène, mais pas uniquement pour moi. J’ai fait un forage pour le quartier. Les femmes souffraient beaucoup quand elles venaient puiser de l’eau, parce que la pression était faible. Chaque jour, à partir d’une certaine heure, on allume le groupe pour que les femmes s’approvisionnent en eau. Avant, elles parcouraient tout le quartier pour avoir de l’eau. Ça m’a fait de la peine, donc je me suis dit de contribuer que les gens souffrent moins pour avoir accès à l’eau.

Le cimetière du quartier était tout le temps profané. Un jour, avec les imams, on a échangé pour trouver la solution. Pour clôturer le cimetière, je ne suis pas le seul à avoir financé les travaux, mais j’ai contribué. Les actes de profanation ont été arrêtés ».

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Haut représentant d’Alpha Condé…!

    Cette fois-ci ta taille va augmenter à SÉKOUTOURÉYA avant de fuir comme Sidya Touré de l’ufr.Car,Alpha vous utilise toujours à sa guise et selon son plan Machiavélique.Donc,tu ferais mieux de te barrer,quand il est temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info