Accueil » Politique » Les ténors de l’opposition ne reconnaissent pas l’assemblée nationale : ‘’Ça ne nous empêche pas d’être députés’’

Les ténors de l’opposition ne reconnaissent pas l’assemblée nationale : ‘’Ça ne nous empêche pas d’être députés’’

En Guinée, une frange de l’opposition, ayant boycotté le double scrutin du 22 mars dernier, ne reconnait pas la nouvelle constitution et l’assemblée nationale. Ces adversaires du président Alpha Condé la dissolution de l’institution parlementaire avant tout dialogue avec le pouvoir en place.

Elu député à l’issue des élections du 22 mars, Boubacar Diallo, président du Parti pour la paix et le développement (PPD), assure que le parlementaires n’ont nullement pas d’être reconnus par les opposants qui ont boycotté le double scrutin.

‘’Ça ne nous empêche pas d’être députés’’, rétorque-t-il, précisant que les lois qui seront votées par l’actuel parlement ‘’s’appliqueront à tous y compris eux’’.

‘’Je suis plus que jamais fier d’être député’’, dit-il à qui veut l’entendre. Boubacar Diallo déplore toutefois les violences meurtrières qui ont été enregistrées à l’occasion des élections législatives et référendaires : ‘’Ce n’est pas de cette qu’on aurait souhaité que ça se passe’’.

Dans l’émission Espace expression, le parlementaire a indiqué que ‘’les responsabilités sont partagées (..). Ils sont autant responsables de ces violences que ceux qui ont organisé les élections. Ils pouvaient boycotter les élections, mais vouloir les empêcher n’est pas légal’’.

Il rappelle qu’en 2001, ‘’quand il a fallu faire du forcing pour modifier la constitution, nous étions contre, y compris l’actuel président de la République. Il était en quelque sorte le chef de file de l’opposition à l’époque, il a dit à son parti de ne pas voter. Il a pris son avion pour partir’’.

‘’Avant les élections, il y a eu beaucoup de morts. J’étais dans la rue avec cette opposition. On a été gazés, violentés, y compris dans le domicile de l’ex-chef de file de l’opposition. Ils ont été à l’assemblée nationale où ils étaient élus pour 5 ans, mais ils ont fait 6 ans. Est-ce qu’ils étaient légitimes ?’’, s’interroge-t-il.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. L’opposition politique républicaine n’a pas boycottée les élections législatives,mais,c’est plutôt Alpha Condé et les faucons du rpg/aec qui les a exclu.
    D’ailleurs qu’est-ce que ça vaut ton parti PPD sur la scène politique guinéenne ???
    Où sont tes militants à la base ?
    Donc Boubacar,tu ferais mieux de te taire…et accepter ta nomination par le rpg/aec.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info