Accueil » Politique » Un député qualifie de ‘’farfelues’’ les conditions préalables de l’opposition à tout dialogue avec Alpha Condé

Un député qualifie de ‘’farfelues’’ les conditions préalables de l’opposition à tout dialogue avec Alpha Condé

Les ténors de l’opposition exigent la dissolution de l’assemblée nationale et le rétablissement de la constitution du 7 mai 2010, comme conditions préalables à tout dialogue avec le pouvoir d’Alpha Condé.

Le député et président du parti Force des intègres pour la démocratie et la liberté (Fidel) affirme que les conditions ne peuvent pas être satisfaites.

‘’Les conditions posées par l’opposition sont farfelues. La crise politique est profonde, mais ce que l’opposition est en train de poser comme conditions préalables, c’est irréaliste’’, a déclaré Mohamed Lamine Kaba.

Il assure que le pouvoir en place n’a pas pris aucune mesure pour empêcher un parti politique de présenter des candidats aux législatives du 22 mars dernier.

‘’Il n’y a jamais eu un dispositif discriminatoire empêchant quelqu’un d’aller aux élections. Personne n’a été exclu à ces élections. Ils étaient dans un esprit subversif en se disant qu’ils allaient renverser le pouvoir avant les élections’’, a-t-il ajouté.

‘’Ils se sont battus pour empêcher l’adoption d’une nouvelle constitution, mais ils n’ont pas réussi. Je leur demande de se ressaisir et de revenir à la raison parce que ce qu’ils demandent n’est pas réalisable’’, a lancé M. Kaba à l’endroit des anciens pairs de l’opposition.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. C’est archi faux de la part de Lamine Kaba du FIDEL qui affirme que l’opposition politique républicaine n’a pas été EXCLUE des élections législatives du 22 mars dernier.Il devrait consulter ou lire le site d’information GUINAFNEWS.INFO,à ce sujet pour comprendre la procédure qu’Alpha Condé a utilisé pour les exclure des élections législatives dernières.
    En tant que politicien,il devrait avoir honte de mentir à la population guinéenne.

  2. Baldé Ibrahima Sory

    M. Jallohms7

    Guinafnwes.info vous remercie de l’avoir cité dans la réponse que vous avez adressée à M. Kaba du Fidel. Cet ancien militant du Rpg à Dakar n’avait qu’à écouter le discours d’Alpha Condé en date du 28 février dernier pour comprendre que c’est bien le président guinéen qui a refusé la participation de l’Opposition.
    Si ces partis avaient participé à cette élection, lui Kaba Mohamed Lamine n’aurait pas été nommé par le Rpg député.
    D’ailleurs, si simplement le nombre de voix nécessaires pour faire élire un député avait été respecté, des partis comme Fidel n’auraient rien eu.

    Alpha Condé a bel et bien refusé la participation de l’Opposition au double scrutin du 22 mars.

  3. En verité,des gens de sont auto-exclus des elections eux même.
    Personne n’a été exclusive. Ces opponents ne sont pas assez nombreux pour renverser le pouvoir de tout un peuple.

  4. Hitler fut très fort mais il a fini par se suicider. Mussolini était, à son temps, un grand homme. Il a fini au bout d’une corde. Saddam Hussein était la bête noire de tout un peuple. Il a fini aussi au bout d’une corde. Kadhafi se croyait inégalable. On l’a vu se faufiler dans un passage à rats avant de se faire abattre dans la tentative d’échapper à une reddition. Aucun pouvoir ne peut résister à la suprématie du peuple. C’est tôt ou tard jamais éternellement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info