Accueil » Politique » Bah Oury : ‘’Alpha Condé peut partir, mais cela ne veut pas dire que les problèmes de la Guinée seront résolus’’

Bah Oury : ‘’Alpha Condé peut partir, mais cela ne veut pas dire que les problèmes de la Guinée seront résolus’’

Le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG) estime que la résolution des crises sociopolitiques que la Guinée traverse ne peut être garantie que par la stabilité des institutions républicaines et le respect des lois en vigueur.

Bah Oury indique que le départ d’Alpha Condé du pouvoir ne va pas forcement résoudre les crises que traverse de notre pays. ‘’Monsieur Alpha Condé peut partir, mais cela ne veut pas dire que les problèmes de la Guinée seront résolus’’, affirme-t-il.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale croit savoir comment mettre fin aux crises à répétition que traverse notre pays.

‘’Nous avons un problème qui se cristallise. Premièrement, c’est l’absence de constitution; donc il faut avoir une constitution dument approuvée et par voie référendaire par la population pour acquérir la légitimité des institutions qui seront mises en place’’, indique Bah Oury.

‘’Deuxièmement, nous n’avons pas un fichier électoral correct. Celui qui existe est décrié aussi bien par la classe politique guinéenne que par l’OIF et la CEDEAO. Ce qui fait que beaucoup de partis n’ont pas accepté de participer aux élections législatives’’, ajoute-t-il.

‘’Donc, ces deux aspects majeurs, en plus de l’environnement politique qui fait qu’à chaque fois, tous les 10 ans la Guinée fait un pas en avant et deux pas en arrière pour remettre en cause des processus politiques dument validés antérieurement par les populations’’, poursuit le président de l’UDRG.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. On ne brûle pas les étages…!

    La première action sociale en Guinée est le départ de Alpha Condé du pouvoir présidentiel à la fin de son dernier mandat.
    Ensuite,nous allons régler les problèmes liés à la nouvelle constitution guinéenne et le recensement de tous les électeurs guinéens à l’âge de voter avant d’aller en élections présidentielles et législatives pour mars 2021.
    Entre,temps,ça prend absolument une transition gouvernementale de 6 à 8 mois maximum (sans Alpha Condé) pour les fonctions administratives et organiser les élections crédibles,inclusives et représentatives de la population guinéenne.
    Donc,le rpg/aec n’a qu’à désigner le successeur de Alpha Condé au sein de leur parti politique.
    Bah Oury aime trop polémiquer pour rien,car,pour l’instant,c’est le départ de Alpha Condé qui est à l’ordre du jour. A banna.
    Ne cherchons plus midi à quatorze heure en Guinée.Et,le futur président va appliquer les directives du peuple de Guinée pour relancer le développement socio-économique durable.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info