Accueil » Politique » Pour Faya Milimono, le fonctionnement normal de la Guinée passe par le ‘’départ d’Alpha Condé’’

Pour Faya Milimono, le fonctionnement normal de la Guinée passe par le ‘’départ d’Alpha Condé’’

Le président de  Bloc Libéral déplore la non-installation des conseils de quartier et de district, plus de deux après la tenue des élections communales du 4 février 2018. Faya Millimono estime que cela démontre que l’Etat, sous le magistère d’Alpha Condé, fonctionne de manière bancale.

Malgré que le chef de l’Etat a ordonné au ministre de l’administration du territoire de procéder l’installation des conseils de quartier et de district, cette opération peine à être exécutée.

‘’Deux ans et demi après les locales, les conseils de quartier et de district ne sont  pas encore installés. Le ministre de l’administration du territoire, comme à ses habitudes d’irresponsabilité, s’est plutôt adressé aux entités ayant pris part à ces élections en leur demander de lui fournir les résultats’’, regrette Faya Millimono.

‘’C’est comme si en Guinée, ce sont les entités politiques qui organisent les élections. Ça, c’est une situation des plus catastrophiques que notre pays ait connu’’, martèle-t-il.

Il assure que la démarche du général Bouréma Condé, patron du département de l’administration du territoire, prouve à suffisance que le régime en place ne parvient plus à gérer la Guinée.

‘’L’Etat ne  fonctionne pas. Ce pays ne mérite pas d’être banalisé comme il l’est aujourd’hui. Donc aucune solution ne peut permettre à la Guinée de fonctionner normalement si ce n’est le départ d’Alpha Condé’’,  indique le président Bloc Libéral.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 7 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Tout à fait d’accord avec toi Faya Millimono du BL…

    Il faut avant toute chose,le départ du pouvoir présidentiel de Alpha Condé en Guinée de gré ou de force à la fin de son dernier mandat 2020.
    Ensuite,on va s’occuper des autres problèmes récurrents en Guinée.Car,on ne met pas la charrue devant les bœufs selon le vieux adage.

  2. C’est TAMBANAYA qui te fais donneurs de leçons pour tant c’est pas le cas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info