Accueil » Politique » Ousmane Kaba : ‘’la situation de la Guinée se résume à un désordre normatif et institutionnel chronique’’

Ousmane Kaba : ‘’la situation de la Guinée se résume à un désordre normatif et institutionnel chronique’’

Investi dimanche candidat du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) à la présidentielle du 18 octobre, Dr Ousmane Kaba a dressé un réquisitoire sévère de la gouvernance actuelle du pays par le président Alpha Condé.

L’ancien argentier de l’Etat, devant ses partisans réunis au siège du PADES, a laissé entendre que ‘’le pays traverse des crises multiples et récurrentes. Des crises économiques endémiques et des crises sociales qui engendrent une instabilité qui fragilise notre économie et plongent des millions de personnes dans la pauvreté’’.

Il assure que ‘’la situation de la Guinée se résume à un désordre normatif et institutionnel chronique qui a entrainé une perte de repères généralisée’’.

Le dirigeant du PADES fait observer que ‘’la Guinée n’a plus une constitution légitime aujourd’hui du fait qu’elle a été adoptée dans des conditions particulièrement sombres au mépris de toutes les règles de droit’’.

Rappelant que les élections législatives ont été couplées au référendum, Dr Ousmane Kaba soutient qu’elles ont été réalisées dans un ‘’climat d’hostilité, de brutalité et d’intimidation sans aucune limite. La version officielle de la nouvelle constitution publiée au journal officiel, puis soumise au vote, a été immédiatement falsifiée après le référendum et promulguée au mépris du droit et du respect dû au peuple de Guinée’’.

Il reproche à la cour constitutionnelle, qui aurait dû être le dernier rempart inébranlable contre la violation de la constitution, d’avoir été le ‘’vecteur essentiel et déterminant de sa falsification. Au lieu de dire le droit, cette cour a plutôt entériné la sortie de notre pays de l’Etat de droit de sorte qu’aujourd’hui, la Guinée n’a aucune constitution valable et acceptée de tous’’.

Sur le plan politique, a dit Dr Kaba, ‘’la situation est alarmante. Les partis de l’opposition sont malmenés, leurs actions sont complètement bridées par des irrégularités, des brutalités et chantage de toute nature, qui les empêchent d’affirmer leur pleine mesure’’.

Ce qui l’amène à dire qu’en Guinée, ‘’il n’existe plus de contre-pouvoirs aussi bien institutionnels que politiques. La conséquence est l’établissement d’un pouvoir qui ne reculer devant rien pour atteindre les objectifs qu’il s’est assignés en violation du droit et sans aucun égard pour la vie humaine et les souffrances de son pays. Un pouvoir qui utilise les stratagèmes les plus machiavéliques pour faire le vide afin de continuer à gouverner impunément pour le plus grand malheur du peuple’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Tu n’es qu’un lâche vu de ton soutien au pouvoir en coulisse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info