Accueil » Société » La police déclare la guerre aux tenanciers de bars, gérants de maquis et restaurants

La police déclare la guerre aux tenanciers de bars, gérants de maquis et restaurants

Un peu partout à Conakry, des lieux de loisirs sont ouverts et continuent d’accueillir du public en violation flagrante de l’état d’urgence sanitaire. Les autorités sécuritaires tapent du poing sur la table et menacent de sévir.

La police dit avoir constaté que des ‘’tenanciers de bars et autres gérants de maquis et restaurants reçoivent délibérément du public dans leurs installations en violation flagrante des mesures d’urgence sanitaire’’.

Elle annonce des dispositions rigoureuses légales en la matière pour faire respecter les mesures édictées par les autorités.

Dans un communiqué, la police a prévenu que désormais, ‘’tout gérant ou tenancier de bars, maquis ou restaurants qui ouvrira ses installations au public sera interpellé et déféré devant les tribunaux’’.

La police déclare s’appuyer sur des ‘’dispositions du code pénal dans son article 881 et du code de la Santé dans ses articles 159 et suivants’’ pour déclencher des poursuites judiciaires contre les violateurs de l’état d’urgence sanitaire.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info