Accueil » Politique » Le FNDC prêt à dialoguer avec le pouvoir d’Alpha Condé : ‘’il ne s’agit pas d’un recul’’, analyse Makanera

Le FNDC prêt à dialoguer avec le pouvoir d’Alpha Condé : ‘’il ne s’agit pas d’un recul’’, analyse Makanera

Le coordinateur du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a confié à Jeune Afrique que son entité est prête à dialoguer avec le pouvoir d’Alpha Condé pour trouver une issue heureuse à la crise politique que traverse la Guinée.

‘’On ne peut pas vouloir le principe de démocratie sans être animé par l’esprit de dialogue. Nous sommes un mouvement pacifique, et le dialogue fait partie de l’un de nos principes fondamentaux’’, a dit Abdourahamane Sanoh.

Le député Alhousseine Makanera de la majorité présidentielle salue la position du leader du FNDC. ‘’C’est avec beaucoup de satisfaction que j’ai accueilli cette annonce.  Il n’est jamais tard de bien faire. Je crois qu’on aurait dû commencer par là. S’ils avaient accepté de dialoguer, peut-être que l’assemblée nationale ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui. Même pour l’établissement de la nouvelle la constitution, ils allaient apporter leur contribution’’, indique le président du Front national pour le développement (FND), au micro de VisionGuinee.

Pour Makanera, ‘’il ne s’agit pas d’un recul. Je n’aime pas la confrontation entre l’opposition et la mouvance pour savoir qui a gagné et qui a perdu. Si le dialogue doit s’ouvrir et permettre d’harmoniser les opinions des uns et des autres, éviter la violence aux guinéens, la destruction des biens publics et privés, des blessés et des cas de morts, je pense que ce ne serait pas un recul ni de l’opposition encore moins de la mouvance. Ce sera plutôt une victoire des deux camps’’.

‘’Le pouvoir en place a toujours tendu la main. Il ne fera que renouveler sa position et créer les conditions d’un dialogue sincère et direct qui permettra de faire bouger les lignes. Pour cela, il faudrait qu’il y ait de part et d’autre une volonté de trouver des solutions à la crise’’, estime le parlementaire.

Aux opposants, il indique : ‘’Il y a certaines conditions, quand vous les posez, c’est que vous ne voulez même pas dialoguer. Il y a des conditions négociables et d’autres qui sont non-négociables. Si l’opposition ne pose pas des conditions non-négociables, le pouvoir et la majorité seraient très ouverts’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

000224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info