Accueil » Politique » Présidentielle du 18 octobre : le parti de Dalein va-t-il participer à l’élection ?

Présidentielle du 18 octobre : le parti de Dalein va-t-il participer à l’élection ?

Le président de la République a entériné la date du 18 octobre proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour la tenue de l’élection présidentielle. Les ténors de l’opposition, qui posent des préalables à leur participation, n’ont pour l’heure pas fait acte de candidature.

C’est notamment du principal parti de l’opposition qui accuse Alpha Condé de vouloir imposer une dictature en Guinée en tentant de s’octroyer un 3ème mandat.

‘’Aujourd’hui, la dictature qu’on est en train d’imposer, ce n’est pas à l’UFDG ou à l’UFR, c’est plutôt à l’ensemble des guinéens. Alpha Condé viole tous les principes. Aucun chef d’Etat ne peut organiser une élection dans ce contexte’’, estime le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée.

A la question de savoir si le parti de Cellou Dalein Diallo va prendre part à ce scrutin présidentiel, Fodé Oussou Fofana répond : ‘’Nous sommes membres à part entière du FNDC. Dans ce front, il y a un comité de pilotage, il va faire une déclaration. Le FNDC va faire une déclaration et situer l’ensemble des guinéens par rapport à ce que nous devons faire avant le mois d’octobre’’.

‘’La question n’est pas de savoir si l’UFDG va participer ou non. La question qu’il faut se pose, c’est de savoir si les conditions pour aller à une élection crédible sont remplies. Nous avons un fichier électoral qui n’est pas bon. La CENI n’a plus la confiance des guinéens, puisqu’elle n’est pas indépendante’’, souligne-t-il.

‘’Demander si l’UFDG va participer ou non, c’est dénaturer la gravité du problème dans lequel les citoyens guinéens se retrouvent. Il ne faut pas résumer ce problème aux militants et sympathisants de l’UFDG. Si on ne le fait, c’est comme si tout le monde est d’accord que le fichier est bon et qu’Alpha Condé peut être candidat’’, estime l’opposant.

A l’entendre, avant de convoquer les guinéens aux urnes, Alpha Condé devrait chercher à savoir ‘’si on peut organiser une campagne présidentielle alors qu’il y a la pandémie de coronavirus. C’est la question à laquelle qu’il faut répondre. Tout le monde sait que le fichier n’est pas bon. L’élément de base d’une élection transparente, c’est le fichier’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Bien répondu Fodé Oussou Fofana de l’ufdg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info