Accueil » Annonces » Formation à la SEG : les agents rassurent la direction générale

Formation à la SEG : les agents rassurent la direction générale

L’élan de changement enclenché par la direction générale de la Société des eaux de Guinée sous le leadership de Patrice Pépé continue de surprendre plus d’un. Dès sa prise de service, le nouveau DG a misé sur la valorisation des ressources humaines. C’est dans ce cadre, qu’une séance de formation a été organisée à l’attention des agents de zone de la société.

Ce samedi 12 septembre, au cours de la cérémonie de clôture, le directeur de   la formation et de l’orientation professionnelle est revenu sur le contexte de cet atelier.

‘’Cette séance de formation dénote à suffisance la volonté de notre directeur général à faire la SEG, une société de référence en matière de desserte en eau potable. Quatorze (14)  agents de zone ont bénéficié de la formation sur les 100 choisis á Conakry. Au cours de cette formation, nous avons tenu à présenter la SEG aux agents, à expliquer la mission de celle-ci, car la plupart d’entre eux sont nouveaux’’, explique Ouo Ouo Koulémou, directeur de la formation et de l’orientation.

Durant cette semaine, poursuit le formateur ‘’nous avons expliqué aux agents comment on fait et distribue les factures. Car cela obéit à des règles et principes. L’agent de zone doit être un modèle, il est le représentant direct de la direction au niveau de sa zone. Egalement, ils ont été outillés sur le fonctionnement des compteurs’’.

A l’issue de la formation, souligne-t-il, ‘’nous avons fait une évaluation. Cette démarche nous a permis de comprendre que 100% des participants ont maîtrisé cette formation’’. Il a rassuré la formation se poursuivra pour tous les agents de zone.

Au nom des participants, Kaba Hussein a félicité la direction générale de la SEG pour les réformes engagées pour la bonne marche de la société. ‘’Nous vous réaffirmons notre engagement à accomplir avec détermination notre mission afin de permettre sans aucun doute à l’entreprise d’améliorer son chiffre  d’affaires mais aussi de disposer les moyens nécessaires pour lui permettre de faire face à ses obligations et de prospérer’’, a-t-il promis.

Prenant la parole, le numéro 1 de la SEG s’est réjoui de la qualité de la formation avant de louer le potentiel intellectuel des formateurs. ‘’Le programme étalé ici correspond au basique des programmes de formation, surtout en ce qui concerne le secteur de l’eau et même de l’électricité. Aujourd’hui, je me sens satisfait pour la décision que j’avais prise de mettre les hommes qu’il faut à la place qu’il faut même si certains avaient contesté mes choix, y compris des journalistes. Ce formateur qui est devant nous aujourd’hui est non seulement formateur de la SEG, mais il a été aussi formateur à l’Association africaine de l’eau’’, indique Patrice Pepe Loua.

A la SEG, souligne-t-il, ‘’nous sommes une famille, nous partageons nos joies et nos peines. Cela est une valeur connue’’. A cette valeur, précise le patron de la direction, ‘’s’ajoute le professionnalisme de nos collaborateurs. Aujourd’hui, nos cadres, nos techniciens, nos agents ont tous les compétences requises pour faire bien leur travail. Cette dynamique de formation va continuer pour parfaire davantage cette valeur. L’autre valeur à la SEG, c’est le sens du service public, nous sommes une société sensible et névralgique. Donc le moindre acte peut se répercuter sur l’ensemble de la vie de la nation’’. C’est pourquoi, plaide-t-il, ‘’vous, les agents, qui êtes les représentants directs de la direction dans vos localités respectives, vous devez respecter le client et avoir des comportements conséquents’’.

‘’Aujourd’hui, notre souhait, c’est de donner de l’eau à toutes les populations guinéennes. Mais les gens doivent comprendre que cela nécessite des gros investissements et que même si nous avons tous les moyens, il y a une question de temps et de procédure (…). Dans ce cas, si quelqu’un vous dit qu’il pourra vous donner de l’eau en une semaine, il vous aurait menti’’, clarifie-t-il.

Toutefois, M. Loua affirme qu’il y a des choses qui ne peuvent pas attendre notamment la réparation des fuites d’eau et la lutte contre les fraudes qui pourront ‘’grandement’’ améliorer  la desserte en eau potable.

Kalil Diallo

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info