Accueil » Politique » Alpha Condé rencontre le chef de la junte malienne Assimi Goita à Accra

Alpha Condé rencontre le chef de la junte malienne Assimi Goita à Accra

Le président Alpha Condé est à Accra, capitale du Ghana, où il prend part, ce mardi 15 septembre, au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao.

Le chef de l’Etat guinéen a accordé une audience au président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), le colonel Assimi Goïta. La rencontre s’est déroulée en présence du porte-parole de la junte militaire malienne, le colonel-major Ismaël Wagué.

‘’J’ai reçu ce matin le colonel Assimi Goïta, président du CNSP. La stabilité du Mali, (où nos soldats sous mandat onusien combattent les djihadistes), est une nécessité pour la sécurité de la sous-région’’, a annoncé le président Alpha Condé sur sa page Facebook.

Alpha Condé, après la prise du pouvoir par l’armée, n’a pas caché son soutien à son ancien homologue Ibrahima Boubacar Keita (IBK). ‘’Il a été élu pour 5 ans et on doit lui permettre de terminer son mandat’’, avait-il déclaré lors du sommet de la Cédéao axé sur la crise malienne.

Le président de la République avait souligné qu’il est ‘’extrêmement important qu’à chaque fois qu’on prenne des mesures d’insister sur la coopération. Mais il y a certaines mesures que nous devons prendre afin de contraindre les putschistes non seulement à retourner dans les casernes, mais aussi à respecter l’ordre constitutionnel’’.

Il avait indiqué à ses pairs de la Cédéao qu’il est aussi ‘’extrêmement important que nous montrons notre solidarité à nos frères maliens, mais que nous exigions aussi que les responsables démocratiquement élus terminent leur mandat dans la paix et la sécurité’’.

Alpha Condé soutenait que “nous devons tout faire pour aider ce pays frère à rétablir l’ordre constitutionnel et aussi lui permettre de mettre fin au terrorisme. Et que le Mali recouvre sa souveraineté sur l’ensemble de son territoire national’’.

Après la décision d’IBK de ne plus revenir au pouvoir, le pensionnaire de Sékhoutouréyah a dû revoir sa position.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le summum du manque de respect pour le peuple de Guinée. Pendant que ça crit, ça badine et ça rassure personne chez lui, ça se dit vouloir résoudre les problèmes chez les autres. Parfaite illustration du « mépris des siens »

  2. Si les Maliens comptent sur Alpha Condé,l’ami intime de IBK pour régler leurs problèmes,ils se trompent royalement de personne.
    Et,la Guinée a plus de problèmes récurrents avec Alpha Condé que les Maliens.Enfin,quand quelqu’un te promet un habit neuf,regarde d’abord celui qu’il porte selon le vieux adage.Donc,les Maliens doivent continuer à lutter et à prendre leur destin en mains et,ne plus compter sur le CLUB DES CHEFS D’ÉTAT OUEST AFRICAIN.Car,la CÉDÉAO a perdue toute crédibilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info