Accueil » Politique » Après le 18 octobre, prédit Bah Oury, ‘’la Guinée va exploser dans un cocktail de crises’’

Après le 18 octobre, prédit Bah Oury, ‘’la Guinée va exploser dans un cocktail de crises’’

L’opposant Bah Oury ne reconnait plus Alpha Condé qu’il a eu à côtoyer par le passé. Le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (URDG) a renié les valeurs pour lesquelles il s’est battu durant des décennies.

L’ancien ministre de la réconciliation nationale reproche à Alpha Condé d’être celui qui fait obstacle à l’alternance démocratique au pouvoir.

‘’On était ensemble pour s’opposer à la dictature du PUP à l’époque. On était ensemble pour réclamer une conférence nationale souveraine afin de poser les bases d’une gestion concertée et consensuelle afin de mettre en place de institutions crédibles et solides en République de Guinée’’, rappelle-t-il.

Le 28 septembre, se souvient encore Bah Oury, ‘’j’étais au stade avec certains de ses plus proches lieutenants. Nous sommes contre une présidence à vie. Nous sommes pour la limitation de mandats. Parce que notre histoire a montré que la durée d’un président au pouvoir, qui qu’il soit, met le pays en retard et bloque l’évolution de celui-ci et de la société. Depuis 1984, il a été dit qu’il faut limiter la possibilité pour un président de la République de rester au pouvoir’’.

Il estime que jusque-là, ‘’nous n’avons pas à concrétiser cela et M. Alpha Condé a une large responsabilité du fait qu’on n’a pas réussi, contrairement à d’autres pays qui avancent comme le Ghana. C’est lui qui est aujourd’hui de l’autre côté de la barrière. C’est lui qui utilise contre son propre peuple ce qu’il avait dénoncé hier’’.

Alors que le président de la République est candidat à un 3e mandat, Bah Oury l’indique que ‘’la gouvernance vertueuse ne peut pas aller avec une longue durée au pouvoir. Nous manquons de l’essentiel. La crise scolaire, qui est endémique dans notre pays, met les enfants dans une situation catastrophique’’.

Tirant la sonnette d’alarme, il assure qu’après le 18 octobre, ‘’quelle que soit l’issue de ce qu’il y aura, la Guinée va exploser dans un cocktail de crises qui feront que la gouvernance sera une gouvernance chahutée qui ne fera pas ramener la stabilité’’.

Il soutient que les opposants à la présidence à vie d’Alpha Condé luttent pour ‘’la paix, la stabilité, l’amélioration des conditions de vie des populations, pour construire l’avenir dans un environnement adéquat et pour beaucoup de choses pour lesquelles le citoyen lambda se bat aujourd’hui’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Bah Oury de l’urdg,ne cherche plus les mots et les qualificatifs sur Alpha Condé…!

    A partir du 18 octobre prochain,Alpha Condé ne sera plus président de la république en Guinée.Car,il va quitter de gré ou de force du fauteuil présidentiel même s’il souhaite l’affrontement entre les guinéens.Il va périr en premier.Incha Allah.

    • Toi, soit tu ne comprends plus rien à la Guinée (dans ce cas, on pourra te pardonner tes errances) ,soit tu fais semblant d’être naif (dans ce cas de figure, tu es au même pied d’égalité que ton mentor qui envoie les enfants d’autrui à la mort).
      En outre, depuis 2010 à part la communauté de petit celloul, qui se fait tuer pour chasser Alpha pour que lui cellolu soit à sa place?
      Tant que vous ne comprendriez pas le pourquoi du non-engagement des autres en faveur de votre messie parachuté, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer après chaque confrontation avec ce régime.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info