Accueil » Libre opinion » Djélibakoro érigé en sous-préfecture : la reconnaissance silencieuse ne sert à personne

Djélibakoro érigé en sous-préfecture : la reconnaissance silencieuse ne sert à personne

Le 22 septembre 2020 restera à jamais incrusté dans les marbres de l’histoire de Djélibakoro. Cette localité coincée aux confluents des fleuves Niger, Milo et Bafing, qui rêvait depuis des générations, de devenir une sous-préfecture, l’est désormais.

Peuplé de près de 20 mille âmes et scolaires pour un taux de réussite enviable dans les examens de CEP et de BEPC, Djélibakoro, à tout point de vue, remplissait tous les critères objectifs pour changer à juste raison, de statut.

La longue attente d’une mutation positive, n’avait alors que trop perduré. C’est bien, ce mardi, pendant que le soleil se levait sur le village avec un ciel toujours grisonnant, que la nouvelle tant attendue a été annoncée par le ministre d’Etat chargé des affaires présidentielles, Dr Mohamed Diané, devant une population au regard livide, qui s’était pourtant innocemment mobilisée massivement, conformément à la tradition de rester hospitalière et fidèle à une conviction.

C’est une annonce, qui va, à coup sûr, dans un avenir proche, booster le développement du village, qui devrait, à cet effet, bénéficier, des avantages dus à son nouveau statut.

C’est indéniablement difficile en ces occasions exceptionnelles, de s’imposer un enthousiasme modéré et une réaction prudente.

Comme l’a dit un penseur, la reconnaissance silencieuse ne sert à personne. Alors, qu’il soit permis à tous les fils du village promu, sans exception aucune, de dire merci à ceux qui ont mis fin à l’attentisme lancinant des populations en prenant cette décision.

Dans tous les cas, l’histoire retiendra pour toujours, que c’est sous le règne d’Alpha Condé que le rêve caressé depuis des lustres, par tous à Djélibakoro, a été réalisé.

Cependant, dans le pays ou tous les faits et gestes sont politiquement coloriés par une certaine opinion, le débat, peut donc, avoir lieu, sur les visées des décideurs.

Loin de ces débats de chapelles, qui rythment la vie de la nation, la population dans sa mosaïque et dans sa diversité d’opinions et de convictions politiques, salue la décision.

Elle rend aussi hommage à ceux qui ont ainsi favorisé et pris cette décision historique. Comme le fait toute la nation guinéenne pour les compagnons de l’indépendance.

Mognouma CISSE

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info