Accueil » Société » Massacre du 28 septembre : la date du procès sera fixée après la présidentielle, selon le procureur Sidy Souleymane Ndiaye

Massacre du 28 septembre : la date du procès sera fixée après la présidentielle, selon le procureur Sidy Souleymane Ndiaye

La date pour le début du procès sur le massacre du 28 septembre sera connue après la tenue du scrutin du 18 octobre et l’installation du président de la République. L’annonce a été faite lundi par le procureur Sidy Souleymane Ndiaye à l’occasion du 11e anniversaire de ces douloureux événements.

‘’Le procès pourrait se tenir au palais de justice de la cour d’appel de Conakry. Six accusés sont actuellement en détention provisoire à la maison centrale de Conakry, sept sont sous contrôle judiciaire’’, a indiqué le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn.

Il rassure que la date qui sera fixée sera tenue cette fois-ci, tout en précisant que ‘’le retard accusé dans l’organisation de ce procès est dû aux multiples choix qui ont été faits. Il avait été proposé de mettre en place une juridiction ad hoc rien que pour ce procès. Mais cette option a été abandonnée’’.

Rappelant que les infractions ont été commises au stade du 28 septembre et alentours, il indique que le dossier revient au tribunal de première instance de Dixinn, territorialement compétent.

‘’On n’avait pas été fixés au départ sur l’organe de jugement. Il faut ajouter à cela le choix du lieu du procès. On a envisagé plisseurs sites notamment le Cinéma Liberté. Il a été même envisagé de dresser un chapiteau sur la pelouse du stade du 28 septembre pour marquer les esprits. Toutes ces options ont été abandonnées pour ne retenir que la compétence du tribunal de Dixinn’’, a-t-il soutenu.

Sidy Souleymane Ndiaye déclare que le parquet de Dixinn s’attèle à organiser le procès sur le massacre du 28 septembre. Quand ? ‘’Dès que le calendrier politique sera épuisé par l’élection présidentielle et l’installation du président de la République, nous donnerons une date pour la tenue de ce procès aux parties’’, a-t-il annoncé.

Il précise que ‘’cette date sera portée à la connaissance de l’opinion nationale et internationale et le procès va se tenir en Guinée’’  avant d’insister sur le fait que ‘’dès après la présidentielle, nous allons fixer une date’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info