Accueil » Interview » Alhassane Diallo, 1er de la République en Sciences maths : ‘’J’ai travaillé dur pour y arriver…’’

Alhassane Diallo, 1er de la République en Sciences maths : ‘’J’ai travaillé dur pour y arriver…’’

Alhassane Diallo caressait le rêve d’être premier de la République au baccalauréat. C’est désormais chose faite. Cet adolescent a damé les points à tous les autres candidats, option : Sciences mathématiques, pour se hisser au sommet de la pyramide. Il remercie Dieu d’avoir entendu ses prières.  VisionGuinee est allé à sa rencontre. Entretien !

VisionGuinee : Bonjour Alhassane Diallo. Vous avez été classé premier de la République au bac cette année. Quel sentiment vous anime ?

Alhassane Diallo : Je sais qu’être le premier au bac de toute une République, comme le pensent beaucoup de personnes, n’est pas facile. J’ai travaillé dur pour y arriver et ça me fait plaisir. Lorsqu’on m’a informé que j’ai été placé premier, ça ne m’a fait ni chaud, ni froid sur le coup. C’est après quelques instants que j’ai commencé à réfléchir sur les moments passés, ces moments difficiles que j’ai traversés. Lorsque je vois le résultat obtenu après tout, c’est plus qu’un honneur pour moi d’occuper la première place en sciences mathématiques.

Dans la famille, c’était la chose la plus attendue, je suis le benjamin. Jusque-là, on n’avait pas eu un premier de la République ou de lauréat au bac. Je ne crois pas qu’il y a suffisamment de mots pour décrire ce que je ressens actuellement. C’est grand plaisir, un honneur et surtout une fierté pour toute la famille.

Vous vous attendiez à un tel résultat ?

Ni oui, ni non. Parce que lorsque j’ai commencé à réviser, le programme de la terminale en faisant les prières quotidiennes, j’avais une première spécifique de ce que je demandais à Dieu. Je demandais au Tout-Puissant Allah de faire en sorte que je figure parmi les cinq (5) premiers de la République. Ça c’est lorsque j’ai commencé à réviser le programme. Avant d’arriver en classe de terminale, j’avais déjà une base dans sept matières, c’est là que j’ai changé de prière. Au lieu de demander à Dieu de faire en sorte que je figure parmi les cinq (5) premiers, j’ai prié pour être le premier avec 19 de moyenne.

Ce succès au baccalauréat, à qui le devez-vous ?

A mes parents et professeurs. Mes parents m’ont inscrit à l’école et payé mes études, je n’ai jamais fait une ‘école publique. Ils ont tout fait pour moi et payé des encadreurs à la maison pour me suivre de près, bref, faire de moi le meilleur. On ne m’a rien refusé, surtout quand il s’agit de mes études. Les professeurs ont assuré ma formation. Ceux qui m’ont suivi sont les meilleurs de la Guinée. Ils m’ont donné des conseils sur comment traiter un sujet pour que le correcteur soit convaincu et de surtout m’assurer que je ne me suis pas trompé de le traitement du sujet. A la maison, j’ai eu des profs comme M. Tangaly, que je considère comme le meilleur professeur de physique de la Guinée, il a été comme un père pour moi, il m’a soutenu, enseigné et forcé à étudier. Normalement, certains ont 6h de physique dans la semaine, mais on pouvait avoir jusqu’à 12h voire 15h. Il a été mon prof de physique à l’école et à domicile. Mon prof de mathématiques, M. Ousmane Baldé et son assistant M. Edmond m’ont aussi beaucoup aidé. J’ai aussi un autre prof de Maths à domicile M. Saliou.

Dites-nous, comment avez-vous préparé le bac avec la pandémie de coronavirus ?

J’’ai commencé à réviser avant l’ouverture, j’ai eu un emploi du temps fixe et ordonné dans lequel les professeurs interviennent, l’école aussi et moi-même. Donc il n’y a pas eu grande différence. Quand la pandémie est apparue dans notre pays, je n’ai fait que réaménager le programme et tirer profit du temps. L’objectif était d’être lauréat. Par conséquent, la pandémie n’a pas entravé mon programme.

Que souhaitez-vous étudiez à l’université ?

Je souhaite d’abord être un grand ingénieur de bâtiment, c’est-à-dire génie civil, un ingénieur en informatique, en télécommunications, bref un ingénieur de renommée. Je voudrais aussi être un homme de droit qui contribuera au développement de son pays.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs candidats ?

J’ai beaucoup de conseils à donner. Ils doivent prendre les études beaucoup plus au sérieux, parce que c’est la clé de la réussite. Si nous voulons faire avancer notre pays, il faut que
nous étudiions. Donc prenons les études au sérieux, travaillons dur, révisons nos cours, parce qu’un jour ça va payer. Le plus important, respectons ceux qui nous éduquent, nos parents, nos
professeurs.

Propos recueillis par Safiatou BAH, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Le jeune étudiant guinéen SACKO Amadou, en classes préparatoires à l’INPHB de Yamoussoukro en Côte-d’Ivoire, vient d’être admis au concours 2020 d’entrée à l’X, c’est-à-dire l’école polytechnique en France !!
    C’est une première ; mais, personne n’en parle en Guinée ; comme si des ingénieurs guinéens, diplômés de polytechnique France, courraient les rues de Conakry !! Lol !!
    Certains préfèrent faire les éloges d’un simple bachelier guinéen ; quand on sait ce que vaut un baccalauréat guinéen !!
    Est-ce parce que ce Sacko a le malheur d’être Peulh ; d’où ce silence des autorités guinéennes face à cet exploit !?
    Merci.

    • Félicitations néanmoins à Alhassane Diallo pour son baccalauréat !!
      Ah ces Peulh ; ils sont tellement intelligents ; c’est ce qui rend ce nullard d’Alpha Condé très jaloux ; voire même haineux !!
      Alhassane Diallo, ta place est aussi à l’INPHB de Yamoussoukro !!
      Merci.

  2. Amadou Sadio Diallo

    De route l’interview on me sait par son ecole d’origin?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info