Accueil » Politique » Dalein promet à la Haute Guinée : ‘’Si je suis élu président de la République…’’

Dalein promet à la Haute Guinée : ‘’Si je suis élu président de la République…’’

Empêché de battre campagne dans la région de Kankan, le candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée assure qu’il bénéfice de soutiens dans le fief électoral du président Alpha Condé.

Bloqué par une horde de jeunes à Tokounou, Cellou Dalein Diallo déclare qu’il a préféré rebrousser chemin pour faire l’économie des violences. ‘’Ce sont victimes innocentes de manipulations du RPG. Alpha Condé était effrayé par l’élan par les actes de sympathie, de soutien à ma candidature en Haute Guinée’’, estime-t-il.

Dalein affirme qu’en se rendant à Kankan, il cherchait à convaincre les électeurs de cette localité à voter pour lui le 18 octobre. ‘’En tant que ministre, la Haute Guinée est une région où j’ai menée de bonnes actions. Pour les infrastructures, il n’y a un seul kilomètre de plus sur ce que j’ai laissé notamment Kouroussa-Kankan, Kankan-Kourémalé avec les ouvrages de franchissement qui sont les plus grands de la Guinée et qui le resteront pour toujours’’, indique le principal challenger d’Alpha Condé.

‘’En ma qualité de chef du département des Travaux publics, j’avais prévu de désenclaver Siguiri. Si je suis élu président de la République, je vais continuer les œuvres que j’avais entamées’’, s’engage-t-il.

Dalein accuse le pouvoir d’Alpha Condé de décaisser des fonds sans s’assurer qu’ils seront investis dans ce à quoi ils sont destinés.  ‘’La réhabilitation de la route Kissidougou-Kankan avait été attribuée, l’argent est sorti. Mais rien n’a pas été fait. Le malheur de la Haute Guinée est venu d’où ‘’?, se demande-t-il dans les Grandes gueules.

Avant de répondre : ‘’On pense que c’est cette région qui engrange la plupart des crédits d’investissement. Effectivement, on a constaté qu’il y a 61% du budget d’investissement dans la région de la Haute Guinée, mais ce sont juste des contrats pour sortir de l’argent et partager entre les membres du clan. Le meilleur exemple, c’est la route de Kissidougou-Kankan où on a facturé le kilomètre à 1,5 million d’euros’’.

‘’L’argent est sorti mais rien n’a été fait. Quand on voit la localisation du projet, on a l’impression que cette région gagne. Pourtant, cette région ne gagne absolument rien’’, ajoute-t-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info