Accueil » Annonces » Baffoé Camara se prononce sur le blocage du cortège de Dalein à Tokounou

Baffoé Camara se prononce sur le blocage du cortège de Dalein à Tokounou

En tournée de campagne, le candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée a été interdit d’accès dans la région de Kankan. Lors d’une rencontre avec des émissaires de la Cedeao à Conakry, l’inspecteur général de police Ansoumane Baffoe Camara a été interpellé sur la mésaventure de Cellou Dalein Diallo à Tokounou.

Ansoumane Camara alias Baffoé a indiqué à ses interlocuteurs que le leader de l’UFDG disposait d’une escorte policière pour assurer sa sécurité.

‘’Ils voulaient savoir si le président Dalein était sécurité ou non par nos forces. Nous leur avons dit qu’il était effectivement sécurisé. Il y avait une Jeep de police devant et une autre de la gendarmerie derrière’’, indique le patron de la police nationale.

Pour étayer ses propos, il souligne que dans les vidéos qui ont circulé après le blocage du cortège de Dalein à Tokounou, ‘’vous verrez le commandant adjoint de la CMIS de Kankan en train de négocier avec des militants de l’autre parti [RPG Arc-en-ciel]’’.

Mais, souligne-t-il, ‘’toute négociation était interrompue avec le refus de plus de 200 jeunes qui étaient déterminés à empêcher le président de l’UFDG de rentrer à Kankan’’.

En matière de sécurisation de haute personnalité, assure  Baffoe Camara, ‘’il n’est pas bon de rentrer en affrontement. Donc, il ne fallait pas répondre, c’est ce qu’on nous enseigne dans les écoles de protection rapprochée. Il fallait l’évacuer au lieu de riposter’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. POROTOTO…! Mensonges.

    Baffoé de la police guinéenne: Incapable de désamorcer la situation qui prévalait contre l’attaque du cortège de Cellou Dalein Diallo de l’ufdg en Haute Guinée.Pourtant,le lendemain matin,il pourrait très bien NÉGOCIER POUR ALLER À KANKAN.On apprend cela à l’école de police aussi.
    Mais,on ne sait pas de quelle école parle BAFFOÉ.

    • En Haute Guinée, la police négocie avec les manifestants, mais quand c’est l’oppostion qui manifeste, elle se fait tirer à bout portant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info