Accueil » Politique » La paix en Guinée, une préoccupation pour l’Afrique de l’Ouest à travers le réseau ouest africain WANEP

La paix en Guinée, une préoccupation pour l’Afrique de l’Ouest à travers le réseau ouest africain WANEP

 

Le réseau ouest africain d’édification de la paix en Guinée (WANEP) a désigné un représentant de son bureau régional basé à Accra pour co-faciliter les travaux de la concertation nationale sur la situation sociopolitique en Guinée.

Sur l’initiative de WANEP Guinée, les acteurs de la vie sociopolitique guinéenne composée des organisations sociopolitiques, des institutions républicaines, de syndicats des travailleurs, de la mouvance et de l’ADP se sont concertés du 04 au 05 septembre à Conakry.

Au total 20 participants avertis ont analysé la vie politique, économique et sociale de la  Guinée après les élections présidentielles de 2010.

Cette concertation a pour but la reprise du dialogue entre les acteurs politiques pour permettre à la guinée d’amorcer son développement socio-économique.

Ainsi après deux jours d’écoute de dialogue et d’échange, les participants ont dégagé entre autres deux problèmes majeurs qui justifient aujourd’hui la cristallisation de la vie sociopolitique en Guinée.

Il s’agit de façon précise le blocage du dialogue autour du processus électoral qui affecte la réconciliation nationale, la violation des droits humains qui fragilise la sécurité des populations.

A ce propos, le WANAP a formulé des recommandations qui selon le coordinateur de ce réseau M. Jean Millimono décrisperait la tension sociopolitique qui affecte l’ensemble acteurs de la vie politique de guinée mais aussi la sous région.

Parmi ses recommandations adressées   au gouvernement, au CNT, aux acteurs politiques les propositions ci après : de veiller au respect, à l’application correcte des textes de loi, de faciliter la relance du dialogue politique en vue d’aboutir à l’organisation des élections législatives libres, transparentes et apaisées dans le meilleurs délais, adopter une loi organique portant attribution, composition et fonctionnement de la CENI, éduquer et former la population dans le cadre de la culture démocratique, bannir l’usage et l’ethnicité lors des débats politique ; accepter les compromis et privilégier l’intérêt national.

 

Les responsables de  WANEP Guinée espèrent faire entendre leurs appels vis-à-vis des autorités et autres acteurs concernés par l’intermédiaire des médias.

 

 

Boussouriou Doumba&Sidy bah

Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info