Accueil » Société » Le Réseau des Commerçants, Entrepreneurs, Marchants et Amis de Guinée (RACEMAG) monte au créneau pour fustiger l’attitude des responsables de la commune de Matoto

Le Réseau des Commerçants, Entrepreneurs, Marchants et Amis de Guinée (RACEMAG) monte au créneau pour fustiger l’attitude des responsables de la commune de Matoto

Le mardi 11 Septembre, les opérateurs économiques de la commune de Matoto réunis au sein du Réseau des Commerçants, Entrepreneurs, Marchands et Amis de Guinée (RACEMAG), a animé un point de presse dans la commune de Matoto.

En effet, dans une déclaration, M. Amadou Kananan Diallo, Secrétaire Général du RACEMAG, a fustigé la hausse des taxes fixées par la section des impôts, dont le montant est jugé exorbitant par les commerçants de Matoto : « Nous avons reçu une correspondance datant du 30 août 2012, relative à la fermeture des locaux professionnels, nous informant que tout paiement intervenant à compter de ce jour sera assorti de frais de poursuite et pénalité de retard de 25% des impôts et taxes impayés. Cette correspondance a été conjointement signée par le Chef de section impôts, le maire de la commune et le receveur des impôts. » a déclaré en substance le secrétaire général du Racemag.

A en croire M. Diallo, les responsables de la commune ont usé de leur pouvoir pour non seulement fermer certaines boutiques des commerçants, mais aussi arrêter les propriétaires.

Pour sa part, Mamadou N’dhanai Diallo de la société civile, s’est dit accablé par l’attitude des responsables de la commune de Matoto, et d’ajouter : «si l’acquittement d’une taxe est un devoir impératif pour tout citoyen qui exerce une activité économique, il incombe aussi aux autorités administratives de garantir la sécurité» car, poursuit-il, nul n’est au déçu de la loi et tous les citoyens sont égaux devant elle.

Pour finir, il lance un appel aux autorités du ministère de l’administration du territoire ; du commerce et de la direction nationale des impôts pour que cesse ce genre de pratique de certains responsables administratifs, qui sont de nature à ternir les relations entre les opérateurs économiques et leurs dirigeants, et instaurer un climat de méfiance.

Boubacar Sidy BAH
Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info