Accueil » Politique » Relance du dialogue politique: les partis politiques de l’opposition et le MATD se rétrouvent au palais du peulpe

Relance du dialogue politique: les partis politiques de l’opposition et le MATD se rétrouvent au palais du peulpe

Dans la perspective de promouvoir de liberté individuelle et collective en dépit des multiples dérapages et troubles socio politiques, le MATD a convié les partis politiques à une réunion d’information afin de les rappeler au respect de la loi et de les doter des instruments juridiques. C’était, le mercredi, 12 septembre au palais du peuple.

 

Bon nombre de personnalités ont participé à cette rencontre. Du coté du gouvernement, on pouvait noter la présence du ministre Alhassane Condé, Me Christian Sow, Bantama Sow, Cdt Mamadou Alpha Barry et tant d’autres. Du coté de l’opposition, on pouvait noter la présence de Fodé Oussou de l’UFDG, de Zalikatou pour ne citer que ceux-là.
Ainsi dans son discours d’ouverture le ministre de la décentralisation, Alhassane Condé dira que : « en dépit des multiples  efforts menés par le gouvernement dans le cadre de maintien de la paix et de l’unité nationale, d’importants événements caractérisent actuellement le contexte politico-social de notre pays qui genre de conséquence préjudiciable au processus électoral et à notre développement.

 

Ces événements devenus récurrents consistent à des manifestations, cortèges, défilés, réunions et attroupements organisés par des partis politiques revendiquant des droits supposés méconnus ou violés par l’administration ». ces manifestations, souligne Alhassane Condé ont souvent pour conséquence la destruction des biens publiques et privés, les risques de tout genre encourus par les citoyens, le tout comportant et compromettant dangereusement l’évolution de notre pays dans un processus de paix et de développement durable.

 

Plus loin il rassure que « il n’y a jamais été la volonté du gouvernement d’empêcher délibérément l’exercice de liberté publique. Cependant le respect de la loi garanti l’exercice de liberté collective et individuelle au moment de renforcement de l’Etat de droit »

 

Prenant la parole le ministre de la justice Me Christian Sow a fait savoir « que la rue ne doit être le lieu d’expression privilégié de nos désaccords. Car si cela y est, les institutions, les concertations des partis politiques et autres vont échouer ». Selon lui c’est la première fois que le gouvernement réunit les acteurs politiques pour discuter une lecture commune de la loi.

 

Il a ensuite précisé « que tous les citoyens ont le droit de cortège, de réunion et de manifestation. Et que le gouvernement ne remettra jamais  en cause les dispositions de l’article 10 de la constitution, mais il faudrait que les manifestations soient règlementées.

Parlant du maintien de l’ordre public, l’officier chargé de la communication le Cdt Alpha Barry a fait savoir que le maintien de l’ordre est l’arme de la démocratie car il permet la contestation tout en l’encadrant. Et lorsque la confrontation devient inévitable l’intervention peut avoir pour objectif d’interdire un espace, de disperser une foule, d’interpeller le ou les manifestants mal intentionnés et faire cesser les infractions. Pour le faire l’utilisation des armes est formellement interdite. Car ne peut être utilisés que les bâtons de protection, les boucliers, les gaz lacrymogènes et les casques.

 

A noter qu’à la fin de la rencontre des documents juridiques ont été distribués aux différents partis politiques présents pour que ces derniers s’en servent afin d’éviter d’éventuel dérapage. Et les invités n’ont eu aucun mot à dire. D’ailleurs ce qu’à déplorer certains leaders notamment ceux du collectif et de l’ADP.

 

Boussouriou Doumba

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info