Accueil » Annonces » Appel à manifester le 28 septembre 2012 à Conakry

Appel à manifester le 28 septembre 2012 à Conakry

« La multitude qui ne se réduit pas à une unité est anarchie, l’unité qui ne se réfère pas à la multitude est tyrannie », disait Pascal.

La date du 28 septembre doit revêtir une grande symbolique reflétant l’unité de la nation.

Historiquement, c’est le 28 septembre 1958 que la Guinée a fait le choix de son accession à la souveraineté nationale en votant massivement « NON » au référendum gaulliste.

Fiers de ce glorieux passé, nous devons marquer notre appartenance à la Guinée et notre unité avec les Guinéens de toutes les régions et de toutes les époques pour mettre en place de nouvelles valeurs et trouver une porte de sortie au marasme sociopolitique dans lequel est englué le pays.

A cet effet, le Mouvement pour la République « MPR », membre de l’Alliance des forces d’avenir de Guinée « AFAG » appelle à une grande manifestation en guise d’ « appel de la patrie », organisée par la jeunesse guinéenne de tous bords sociopolitiques pour :

– rendre un hommage mérité à nos devanciers qui, à cette date historique, ont marqué un virage dans la lutte pour l’indépendance ;

– rendre un hommage mérité aux martyrs qui ont payé de leurs vies leur combat pour la remise sur les rails du processus démocratique en Guinée, le 28 septembre 2009.

Les jeunes et tous les Guinéens qui étaient descendus dans la rue, révoltés, le 28 septembre 2009 contre le régime militaire, voulaient mettre hors d’état de nuire le système dictatorial et corrompu qui s’érigeait, pour avoir de meilleures conditions de vie. Ils ne voulaient pas souiller la date historique du 28 septembre 1958.

La jeunesse guinéenne doit barrer la route à ceux qui veulent soudainement bouleverser et détourner le sens de ce grand repère national.

Les discours ambigus exprimés depuis le 28 septembre çà et là, le double langage et les déclarations qui contredisent totalement le modèle social guinéen, tolérant et réceptif aux autres, ne doivent pas nous désorienter.

A qui la jeunesse devrait-elle se fier désormais si nous perdons nos repères, notre identité ?

Quel est l’avenir de notre unité nationale lorsque nous entendons autant parler de manières différentes et contradictoires de nos dates historiques ?

Qui nourrit ces nouveaux fléaux qui visent à gangrener la société guinéenne ?

Jeunes de Guinée, nous devrions chercher les réponses à ces questions. Plaider pour une unité nationale et la réunification de toutes les forces du pays, d’où qu’elles viennent et quelle que soit leur appartenance, sans distinction de sexe, de race, d’obédience politique ou religieuse, serait le but ultime de la manifestation du 28 septembre 2012.

Ce sont des jeunes qui n’ont jamais connu Ahmed Sékou Touré, qui ont peu connu le général Lansana Conté, qui doivent être les plus nombreux à répondre à cet appel patriotique dans le seul but que la manifestation du 28 septembre 2012 aboutisse à du concret et que la Guinée se retrouve au lieu de se perdre.

Activités à mener :

Chanter à gorge déployée, l’hymne national de Guinée.

Poser la première pierre de la stèle pour immortaliser les martyrs du 28 septembre 2012.

Jeunes de Guinée,

Toutes et tous le 28 septembre 2012 sur l’esplanade du stade du 28 septembre.

Bonne fête au peuple de Guinée tout entier. Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens. Amen !


Conakry, le 22 septembre 2012

Honorable Cheick Tidiane Traoré
Président du MPR
Secrétaire Exécutif de l’AFAG

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info