Accueil » Société » Insécurité à Nzerekoré: Un gardien égorgé, plus de 26 millions de fg et 4600 dollars emportés par les bandits.

Insécurité à Nzerekoré: Un gardien égorgé, plus de 26 millions de fg et 4600 dollars emportés par les bandits.

Un gardien égorgé, plus de 26 millions de fg et 4 mille 600 dollars emportés par des bandits armés lors de deux opérations à Nzérékoré qui ont visé 4 boutiques les 3 et 4 octobre dernier.

L’information a été rapportée ce vendredi à Chérie FM par le représentant du GOHA (groupe organisé des hommes d’affaires) à Nzérékoré « Dans la nuit du 3/10/2012, des hommes armés sont venus attaquer des magasins à Nzérékoré au près du marché. Il a eu des pertes matérielles importantes : un magasin a été complètement dépouillé. Dans ce magasin, il y avait un coffre fort qui contenait 26millions 750fg et une somme de 4600 dollars. Un autre magasin appartenant à Madame Binta où ils ont volé 600 kg de riz du pays ».

Docteur Bernard Balamou précise également que le poste de gendarmerie situé à 600m des lieux n’a pas pu intervenir « les bandits ont tiré en l’air entre 2h -3h. Ils ont attaché le gardien et toute la population environnante était alertée mais la gendarmerie qui est située à 600 mètres des lieux n’a pas pu intervenir ».
Sur les circonstances dans lesquelles la deuxième attaque a eu lieu, Monsieur Balamou précise « et pas plutard ce matin, il y a eu une autre attaque tout près de la maison des jeunes, le gardien a été ligoté et égorgé à 3h du matin par ces malfrats ».

Le porte- parole de la gendarmerie nationale et de la direction de la justice militaire, Commandant Barry, joint au téléphone s’est insurgé contre la prolifération des armes et la porosité de nos frontières terrestres « vous n’êtes pas sans savoir qu’on vient de terminer la guerre en Cote d’Ivoire où il y a plus de 10 milles combattants dont 7 mille sont entrain d’errer dans la nature avec des armes. Croyez-moi, les forces de sécurité à l’occurrence la gendarmerie, a pris tout Conakry mais il y a des attaques parfois mais les bandits ont changé de fusil d’épaule ».

Voilà qui relance le débat sur l’insécurité grandissante en Guinée et la prolifération des armes légères par des bandits qui sèment la terreur dans la cité.

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info