Accueil » Politique » Le Congrès Africain pour la Démocratie et le Renouveau (CADRE.) devant la presse

Le Congrès Africain pour la Démocratie et le Renouveau (CADRE.) devant la presse

Le Congrès Africain pour la Démocratie et le Renouveau (CADRE.) était devant la presse ce jeudi 18 octobre à la maison de la presse de Coléah. Objectif, définir sa position sur l’actualité socio-politique en Guinée. Cette conférence de presse était essentiellement axé sur trois sujets fondamentaux, notamment le choix de la ville de N’Zérékoré pour abriter les festivités du 55ème anniversaire de l’indépendance ; la désignation des dix commissaires par l’opposition à la CENI ; et la visite du premier ministre à N’Zérékoré.

Le CADRE, à travers une déclaration dont nous détenons une copie, espère que les conséquences du « Fiasco » de Boké seront tirées et que la fête à N’zérékoré ne sera pas un échec, mais marquera plutôt un pas vers la bonne direction dans le développement de la Guinée et la réconciliation des guinéens.

D’entrée, le président du CADRE, Daniel Kolié, a salué les raisons officielles qui justifient le choix ainsi que la politique de développement urbain qui explique la délocalisation de la célébration des fêtes de l’indépendance à l’intérieur du pays. Il estime que si les projets de développement promis sont matérialisés, ce sont toutes les quatre régions naturelles de la Guinée qui seront bénéficiaires du choix de N’Zérékoré.

Plus loin, Daniel Kolié a rappelé que « la célébration d’une telle fête n’est pas une tribune de campagne politique, mais une occasion de rappeler les pères fondateurs et de réunir tous les guinéens sans distinction autour d’un même idéal. » Martèle t-il. Avant d’ajouter: « la fête de l’indépendance, est la fête de tous les guinéens, elle ne doit faire l’objet d’aucune récupération politique qui que ce soit. »

S’exprimant sur la question de la recomposition de la CENI, Daniel Kolié se veut catégorique et affirme: « Il est indéniable et indiscutable que la recomposition paritaire de la CENI est le résultat d’une lutte menée par le Collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et l’ADP ». Et de poursuivre: « C’est à ces deux blocs politiques que revient le mérite de proposer des noms réservés à l’opposition. »

Abordant le sujet de la récente visite du premier ministre en région forestière, Daniel Kolié estime: « Nous ne sommes pas en campagne politique. Le premier ministre et sa suite ne devraient pas mettre cette visite à profit pour aller de nouveau offusquer la population de Zowota à travers des scènes ridicules que vous aviez regardé à la télé guinéenne. »

Et de conclure: « La population de Zowota n’avait pas besoin d’être envahis par des militants importés de N’Zérékoré, elle n’avait non plus besoin besoin de vivre des discours de campagne, elle avait plutôt besoin d’entendre des autorités le niveau d’avancement des enquêtes sur le massacre de six (6) des leurs. »

Ciré BALDE
Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info