Accueil » Société » Journée mondiale des personnes handicapées : ‘’La Problématique de l’emploi des personnes handicapées en Guinée’’, au cœur du débat

Journée mondiale des personnes handicapées : ‘’La Problématique de l’emploi des personnes handicapées en Guinée’’, au cœur du débat

Le monde entier célèbre chaque 3 décembre, la journée mondiale des personnes handicapées. Cette journée a été fixée par l’assemblée Générale des Nations unies qui, en 1976 a décidé que l’année 1981 soit dédiée à l’année des personnes handicapées et la décennie 1983-1992, la décennie pour les personnes handicapées.

Le thème de cette année au niveau international est: « Briser les barrières pour construire une société inclusive et accessible à tout le monde ».

En Guinée, la maison de la presse a servi de cadre à la célébration de cette journée,  à travers   une conférence de presse organisée par  l’ONG Guinée Solidarité ce lundi matin, avec en fond de toile: «La Problématique de l’emploi des personnes handicapées en Guinée : quelles voies de solution ?» Cette conférence a été animée par Elhadj Abdourahmane Bah, Directeur Général de l’Agence Autonome, d’Assistance Intégrée aux Entreprises (3 AE),  lui-même handicapé et ayant beaucoup œuvré pour la promotion et la défense des droits des personnes handicapées,

En effet, dans la ville de Conakry, chaque jour s’offre aux citoyens, le spectacle des personnes handicapées assises ou couchées devant les trottoirs, ou parfois abritées devant les édifices publics en attente d’un  billet pour faire face au prochain repas. Ces personnes-là sont souvent accompagnées des jeunes adolescents qui voient leur avenir compromis.

Pour le conférencier, les personnes handicapées, de façon générale, sont globalement victimes. Elles sont considérées comme des êtres qui doivent vivre d’aumône, de charité. ‘’De ce fait, ces personnes sont réduites à leur plus petite expression, et sont souvent source de mépris, d’abandon, d’isolement, instituant ainsi le spectre de la misère.’’ martèle-t-il. Avant de préciser que la plus grande injustice infligée aux personnes handicapées est le fait de ne pas reconnaitre leurs capacités résiduelles.

Cependant, l’expérience a démontré en ces périodes de crise l’aide sociale est devenue très fragile et a tendance à connaître ses limites. ‘’On ne peut pas compter sur la mendicité, sur la charité des gens pour mener une vie correcte.’’ soutient-il.

Pour aspirer à un emploi, explique-t-il,  il faut a priori être formé. Cependant, le conférencier dira que  les personnes handicapées ont souvent des difficultés dans ce domaine en raison de la nature de leur handicap, de la nature de leur mobilité. Elles doivent ainsi se battre pour mettre en valeur leurs capacités résiduelles par rapport à la formation.

Bien qu’ayant des besoins dans des proportions incompressibles, le conférencier affirme que les personnes handicapées sont exclues de toutes opportunités.  ‘’Même si la personne handicapée a des compétences requise pour un emploi, il existe parfois des préjugés qui feront que cette à compétence égale soit être exclue’’ estime le conférencier.

Plus loin, il propose, en termes de voies de solutions pour la réduction de  la pauvreté des personnes handicapées, des étapes doivent être franchies notamment la reconnaissance publique : ‘’il faut que les personnes handicapées soient reconnues publiquement, comme étant des acteurs du développement socio-économique, et non des personnes qui ne sont pas appuyées et auxquelles on ne fait pas référence quand il y a des opportunités.’’ Et d’ajouter que cela  permettra d’avoir une certaine visibilité, et une insertion dans les priorités nationales afin de prendre en  marche le train du progrès.

Conscient du fait que  quelque soit la volonté manifeste de l’Etat, il est impossible d’offrir un emploi à tous et que le secteur privé guinéen étant ‘’embryonnaire’’,  ne comblant donc pas le déficit d’emploi,  le conférencier plaide pour la mise en place des approches méthodologiques appropriées pour prospecter et identifier les personnes handicapées créatrices d’emploi.

L’occasion a été également mise à profit pour la proclamation des résultats et à la remise des prix du grand concours de reportages radio, lancé par  Guinée-Solidarité sur 4 principaux  thèmes, dont entre autres: la scolarisation et formation, l’Emploi, Mendicité, et Réussite.

Dans la soirée, une émission-débat sera simultanément diffusée de 20 h à 22 h sur un certain nombre de médias partenaires. A ce grand débat, des personnes d’horizons divers et aux expériences variées seront conviées, mais ayant toutes en commun leurs liens avec le monde du handicap.

Ciré BALDE, pour Visionguinee.info

+224 64 93 14 04

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info