Accueil » Économie » Colonel Tiegboro: ‘’La drogue et la corruption vont de paire’’

Colonel Tiegboro: ‘’La drogue et la corruption vont de paire’’

« La Dynamique de lutte contre la corruption en Guinée et le rôle des parlementaires», tel est le thème d’une conférence conjointement animée par MM. Aliou Barry, conseiller national de la transition et Younoussa Camara, Sociologue et professeur d’université. C’est en prélude à la célébration de la journée mondiale de lutte contre la corruption.

Etaient présents à cette conférence,  le directeur  de l’Agence nationale de lutte contre la corruption (ANLC), Mohamed François Falcon; le Chargé de communication  du PNUD, Facely II Mara ;  le secrétaire général à la présidence, Chargé des services spéciaux et de la lutte contre la criminalité, le Colonel Moussa Tiegboro Camara; le président des experts comptables, Alpha Kabinet Cissé ( …).

D’entrée,  Facely II Mara  a fait écho du discours du secrétaire général  des Nations Unies, Ban Ki Moon, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la corruption.

L’expert en gouvernance, Abdoul Latif Haidara à son tour dira que la corruption entrave le développement,  aggrave les disparités, et menace  le double mandat du Pnud qui est la réduction de la pauvreté et l’atteinte des objectifs du Millénaire pour le Développement. Avant de réitérer l’engagement du Pnud à accompagner le gouvernement guinéen dans la lutte contre la corruption.

Quant au  Colonel Tiegboro, il a appelé  les guineens à prendre conscience du fléau qu’est la corruption, car, poursuit-il,  le développement d’un pays passe nécessairement par la bonne gouvernance. Poursuivant son intervention, le Colonel Tiegboro dira que la Guinée a beaucoup souffert. ‘’La drogue et la corruption vont de pair’’ ajoute-t-il.

‘’Pour lutter contre la corruption, il faut beaucoup de sacrifices et surtout une synergie d’actions de tous les organismes’’ a  reconnu le Colonel Tiegboro.

Pour sa part, Aliou Barry, conseiller national de la transition, et coordinateur du réseau des Organisation de la Société Civile  des pays francophones, s’est réjoui de l’amélioration de la place de  la Guinée dans le classement 2012 de Transparency international. Selon M. Barry, cette amélioration est le résultat d’un certain nombre de facteurs, notamment l’unicité des caisses, la révision du code minier, l’adoption de la loi des finances, la loi d’accès à l’information publique, etc.

« Le CNT se bat pour l’adoption de la loi anti-corruption, la  ratification des conventions de lutte contre la corruption, l’adoption d’une législation prévoyant des sanctions adéquates prise de mesure de protection pour ceux qui dénoncent les cas de corruption » a annoncé M. Barry

M. Younoussa Camara,  à son tour, dira qu’il faut absolument lutter contre la corruption, car elle constitue  un crime grave pour la société,  freinant ainsi  le développement social et accroit la pauvreté en détournant les investissements nationaux et étrangers des secteurs nécessaires. ‘’Elle exacerbe les inégalités entre les populations’’ a-t-il conclu.

Pour finir, François Falcon, le directeur de l’Agence nationale de la lutte contre la corruption a promis de faire des révélations pour le mercredi prochain lors du lancement de l’indice national de la perception de la corruption.

 

Ciré BALDE, pour Visionguinee.info

+ 224 64 93 14 04

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info