Accueil » Société » Fin du monde le 21 Décembre 2012 : le jour d’après…

Fin du monde le 21 Décembre 2012 : le jour d’après…

Le plus grand buzz médiatique de cette fin d’année 2012 n’aura été qu’une vaste farce. Alors que chacun y allait de tous les scénarios, la fameuse fin du monde prévue pour le 21 Décembre 2012, n’aura finalement pas eu lieu. Pas de collision entre la Terre et la planète imaginaire Nibiru. Pas de déluge. Pas d’attaque extraterrestre non plus. Bref. Nous sommes le 22 Décembre et oups! On est bel et bien en vie ! Mais pour ceux qui y ont cru dur comme fer, le jour d’après la fin du monde, a comme un amer goût de… confusion !

La mauvaise interprétation de la fin du 5ème cycle du calendrier Maya aura joué de bien vilains tours aux centaines de milliers d’illuminés qui ont réellement cru en la « fin du monde » ce 21 Décembre 2012.

Construction de bunkers ou d’arches. Approvisionnement en vivres, en masques à gaz et combinaisons de tous genres.
Certains sont allés jusqu’à épuiser leurs économies pour profiter de la vie une toute dernière fois avant la fin.
Autant dire un véritable gâchis.

« J’ai perdu toutes mes économies. Tout. », confie sur les réseaux sociaux Pietr Dansen, un Néerlandais qui, convaincu que la Terre allait être envahie d’eau, a épuisé toutes ses économies dans la construction d’une arche pouvant abriter 200 personnes.
« Je me sens complètement stupide d’avoir cru en cette histoire. Mais il y avait tellement de faits qui semblaient concorder… », avoue, confuse, une jeune américaine de 26 ans.

D’autres ont vendu maisons et biens matériels pour tenter de se trouver une place à Bugarach, un petit village français censé être le seul à survivre à l’apocalypse.
Tout ça pour… Ben rien du tout !

Le jour d’après est un jour comme les autres, avec comme actualité les préparatifs des fêtes de fin d’année. Comme d’habitude à cette période de l’année.

Sur les réseaux sociaux, les blagues et autres moqueries à l’endroit de ceux qui se sont consciencieusement préparés à survivre à la fin du monde, n’en finissent plus.

Et si on compatit au désarroi de ces survivalistes des temps modernes, nous, à J+1 de la fin du monde, on est bien content d’être en vie, en attendant la prochaine grosse blague !

Gaboneco

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info