Accueil » Politique » Lu ailleurs : L’importance de la signature du FED entre l’UE et la Guinée

Lu ailleurs : L’importance de la signature du FED entre l’UE et la Guinée

Bruxelles, vendredi 21 décembre 2012. L’acte devant marquer la reprise effective des relations entre l’Union Européenne et la République de Guinée est posé par les deux parties à travers la signature du 10ème Fonds Européen de développement (FED).

Côté UE, c’est le Directeur général adjoint du Développement et de la Coopération de la Commission de l’Union, Marcus Cornaro qui a apposé sa signature. Côté guinéen, le Ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances, Kerfalla Yansané.

Parmi les témoins de la cérémonie: Lousény Fall, Ministre d’Etat aux Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger ; Philippe Van Damme, Délégué de l’UE en Guinée ; Dr Ousmane Sylla, Ambassadeur de Guinée à Bruxelles.

Etaient également présents : le Représentant de la CEDEAO à l’UE et Yaya Sow et le Coordinateur de la Cellule FED au Ministère de l’Economie et des Finances.

Lousény Fall, Ministre d’Etat aux Affaires étrangères: «la signature de ce 10ème FED correspond à la reconnaissance des progrès importants accomplis par la Guinée dans le domaine de la transition démocratique à savoir l’élection d’un Président démocratiquement élu (sic), la mise en place d’une nouvelle Commission Electorale Indépendante consensuelle et paritaire et surtout l’annonce d’un chronogramme crédible et aussi la fixation de la date des élection législatives. C’étaient les étapes à franchir pour signer ce 10ème FED».

Par cette signature, l’UE entend ainsi mettre à la disposition de la Guinée une enveloppe globale de 235 millions d’euros sur deux volets : le volet des infrastructures et le volet social. Selon le chef de la diplomatie guinéenne, «le volet le plus important, c’est celui des infrastructures, les routes. Il y a un volet sur le secteur sécurité et un volet sur la gouvernance de façon générale».

Le Directeur général adjoint du Développement et de la Coopération de la Commission de l’Union, de souligner le caractère important de ce 10ème FED pour la Guinée: «on a acté le début d’une nouvelle coopération avec la Guinée. Coopération qui a pris un retard vu le coup d’Etat en 2008. Mais en essayant d’honorer les premiers efforts vers une transition démocratique du nouveau gouvernement, ça s’est traduit par deux choses. Donc ça s’est traduit par la mobilisation des fonds substantiels de ce qu’on appelle le FED (Fonds Européen de développement), pour donner un coup de main en 2013. Le deuxième aspect qu’on a discuté est lié à la tenue des élections transparentes et crédibles prévues pour la mi-2013», (voir l’article: La Guinée reprend sa coopération avec l’UE).

Tout joyeux, l’Ambassadeur de Guinée à Bruxelles, souligne de son côté l’importance de cette signature que Dr Ousmane Sylla trouve «capitale, car il s’agit de montrer que notre pays, après l’élection présidentielle et les élections législatives qui sont en train d’être préparées, a atteint le degré de maturité démocratique qu’on attend d’un pays moderne aujourd’hui. Donc, la Guinée est vraiment de retour, « Guinea is back », comme l’aime le dire monsieur le Président de la République. Le 10ème FED va permettre à notre pays de réaliser beaucoup de projets dans le domaine des infrastructures. Je veux parler ici de l’eau, l’électricité et les routes. Avec ce 10ème FED, nous sommes sûrs, que nous pouvons augmenter le niveau de vie de la population».

Il mettra en évidence un autre aspect de l’obtention de ce 10ème FED: «ça permet à la Guinée d’être crédible aujourd’hui au plan international. Nous venons d’atteindre le Point d’achèvement des Pays Pauvres Très Endettés, le Club de Paris vient d’annuler une grande partie de nos dettes et maintenant, comme un grand cadeau de Noël, s’il faut le dire ainsi, nous venons de signer en ce 21 décembre, le 10ème FED».

Mais, l’Ambassadeur Sylla estime que le travail n’est pas terminé: «c’est un autre challenge qui s’ouvre à l’ambassade. C’est de préparer le 11ème FED avec la représentation de l’Union Européenne à Conakry, avec le Gouvernement et avec la Commission Européenne. Mais, nous sommes sûrs qu’après cette signature aujourd’hui, les travaux préparatoires du 11ème FED seront allégés parce que nous aurons prouvé que nous sommes capables d’absorber les fonds qu’on met à notre disposition.».

Pour le Ministre d’Etat à l’Economie et des Finances, «c’est une décision en tous points importante pour la Guinée. Nous allons maintenant concentrer tous nos efforts pour engager avant la fin 2013 l’ensemble des projets bénéficiant des 174 millions d’euros des fonds alloués par l’UE. C’est un grand défi, mais la Guinée est déterminée à le relever».

Et le 31 décembre 2013 étant la date clé de la fin 10ème FED, le Ministre d’Etat Kerfalla Yansané a rassuré des dispositions prises par les départements techniques qui ont déjà préparé les études de faisabilité ainsi que les dossiers nécessaires pour la réalisation effective des différents projets dans l’intérêt exclusif des populations guinéennes.

Visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info