Accueil » Politique » Le PPRG, opposé au vote des guinéens de l’étranger

Le PPRG, opposé au vote des guinéens de l’étranger

L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse que les responsables du parti pour la prospérité et le renouveau de la Guinée(PPRG) ont animé dans la journée du mercredi 9 janvier à la maison commune des journalistes. Objectif, faire un regard sur l’actualité sociopolitique de la Guinée durant les deux dernières années.

Dans son exposé, Ben Daouda Nassoko le président du parti après avoir demandé une minute de silence à la mémoire de Docteur Amadou Oury Ditinn Diallo le leader du parti pour l’unité et le développement(PUD), membre du collectif des partis politiques pour la finalisation de la transition et rapporter de la commission code électoral du CNT décédé le mercredi matin à Conakry, a dit qu’il ne fait l’ombre d’aucun doute que le parcours de l’Etat guinéen en ces 24 derniers mois a été très éprouvante et parsemé d’espoir et d’espérance.

Selon lui, la situation des finances publiques était catastrophique caractérisée par la quasi faillite de la banque centrale, le surplus considérable de la masse monétaire, un taux d’inflation de 23%, une perte notoire de 25% de la valeur de la monnaie guinéenne, une réserve de change inférieur à un mois, une dette intérieur et extérieur d’une lourdeur écrasante, des recettes consommées avant l’année en cours.

Pour le leader du PPRG ce sont là quelques couleurs des indicateurs qui ont marqué le début des deux précédentes années en Guinée.

‘’Beaucoup d’efforts concourent à l’amélioration prochaine des conditions de vie de nos populations : La situation monétaire se stabilise de plus en plus, les finances publiques se portent mieux ; la mobilisation des recettes est croissante ; l’exécution des dépenses est optimale ; l’inflation est réduite à 13%, le taux de croissance vise 5% cette année. La réserve de change dépasse les trois mois.’’ A-t-il ajouté

Poursuivant il a dit que ce résultat a valu au pays l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, l’obtention du 10ème FED, des concours du club de Paris, l’accompagnement des institutions internationales…

Il a indiqué tout de même que les défis à relever restent énormes et vastes. ‘’La lutte contre la corruption doit continuer, la gabegie financière doit cesser, le choix des cadres doit tenir compte de la compétence et la lutte contre l’insécurité et l’impunité doit être accentuée.’’ A-t-il indiqué.

Parlant des élections législatives, il a fait savoir que sa formation politique trouve le chronogramme de la commission électorale nationale indépendante(CENI) très objectif et que le choix de l’opérateur est du ressort de la CEN.

Plus loin il a affirmé que le PPRG est catégoriquement opposé au vote des guinéens de l’étranger aux prochaines législatives.

Alioune Barry, pour Visionguinee.info

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info