Accueil » Société » Disparition du Général Kélèfa Diallo: des Chefs d’état Major de la CEDEAO témoignent!

Disparition du Général Kélèfa Diallo: des Chefs d’état Major de la CEDEAO témoignent!

La disparition du Chef d’Etat Major général des armées, le Général Kélèfa Diallo est  sans doute un coup dur pour les forces armées de Guinée, actuellement en réforme, et dont il était l’un des acteurs. Il venait juste de designer des militaires de  l’armée guinéenne devant se rendre auprès des Maliens pour la reconquête de leur intégrité territoriale. Des obsèques nationales lui ont été réservées, avec ses frères d’armes aussi morts dans le crash aérien.  Ce matin à l’esplanade du palais du peuple, notre reporter a tendu son micro aux Chefs d’Etat Major de la Côté d’Ivoire, du Sénégal, du Burkina Faso pour leurs témoignages sur la personnalité qu’était le Général Kélèfa Diallo…

Général Lamine Cissé, ancien Chef d’Etat Major général des armées du Sénégal

Général Lamine Cissé, ancien Chef d’Etat Major général des armées du Sénégal : ‘’  je rends un dernier hommage au Général Kélèfa Diallo et tous ces militaires qui se sont inclinés devant la mort dans l’accomplissement de leur mission pour la nation guinéenne. J’étais en 1997 Chef d’Etat Major général des armées du Sénégal quand Kélèfa Diallo a intégré l’école des officiers de Thiès. A sa sortie en 1999, il est revenu en Guinée au moment où j’étais ministre de l’intérieur de mon pays. Notre deuxième rencontre c’était en 2010 à Kankan où il exerçait les fonctions de Commandant de la région militaire. Nous avons eu à travailler ensemble. Je témoigne qu’il connaissait parfaitement le devoir d’un militaire dans la société. Il avait un respect absolu pour les institutions républicaines et un dévouement pour les hommes et femmes qui incarnent ces institutions. Le Général Kélèfa avait le sens du devoir et de la hiérarchie. Il était un pionnier dans la reforme des forces de défense et de sécurité de la Guinée. ‘’

Général Mamadou Sow, Chef d’Etat Major général des armées du Sénégal

Général Mamadou Sow, Chef d’Etat Major général des armées du Sénégal : ‘’Je suis comme le Général Kélèfa Diallo, sortant  de  l’Ecole Nationale des Officiers d’Active (ENOA) à Thiès. Il a été le premier officier étoilé en devenant le premier chef d’Etat major général des armées de son pays sorite de cette école. C’était une fierté pour son école. Ce que je retiens de lui est qu’il a toujours gardé les liens de fraternité avec son école. Nous avions même programmé son retour triomphal son retour à l’ENOA au mois de juillet prochain à l’occasion de sortie de la 32ème promotion de l’école. Hélas, ce moment n’arrivera pas. Le Général Kélèfa Diallo a marqué son passage à Thiès, en tant qu’élève officier. ’’

Général Soumaila Bakayoko, chef d`état major de la République de Côte d`Ivoire

 Général Soumaila Bakayoko, Chef d’Etat major de la Côte d’Ivoire, président du Comité des Chefs d’Etat major de la Cedeao: ‘’ Le General Kélèfa Diallo a joué un grand rôle dans notre comité pour doter  la CEDEAO d’une force en attente opérationnelle. Il a été prompt à designer  la Guinée comme pays contributeur des troupes au sein de la MISMA (Mission internationale de soutien au Mali) pour permettre à nos frères du Mali de recouvrer leur intégrité territoriale. Je retiens que notre ami Kélèfa Diallo recherchait activement par tous les moyens la paix. Le 9 février dernier, nous nous sommes appelés et donnés rendez-vous  le vendredi 15 février  pour nous retrouver afin de développer davantage les relations de fraternité d’armes. Ce rendez-vous n’aura jamais lieu malheureusement, puisque le Général Kélèfa nous a été arraché par la mort ce lundi 11 février.’’

Général Honoré, Chef d’Etat Major général des armées du Burkina Faso : ‘’Le General Kélèfa Diallo, je l’ai connu au sein du comité des chefs d’état major des armées de la Cedeao. Il me parlait souvent de ses vacances à Bobo Dioulasso où il avait ses parents à son enfance. Récemment il m’a offert des CD du Bembeya Jazz de Guinée car il savait que je friand de cette musique. Je garderai précieusement ces cassettes.’’

Ciré BALDE, pour Visionguinee.info

00224 64 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info