Accueil » Politique » Législatives : La NDI lance un projet de renforcement de la confiance des partis politiques et de l’électorat

Législatives : La NDI lance un projet de renforcement de la confiance des partis politiques et de l’électorat

Persuadée que les partis politiques sont les seuls autorisés à présenter des candidats aux prochaines élections législatives, et que sans l’électorat, l’élection est une imposture, la National Institute Democratic (NDI) en partenariat avec le PNUD, l’UE et l’USAID, a procédé au lancement officiel du Projet de renforcement de la confiance des partis politiques et de l’électorat (RECOPEL) hier mercredi 20 février à Conakry.

La cérémonie a connu la présence des leaders politiques, notamment le président de Guinée Pour Tous (GPT), Ibrahima Kassory Fofana, de celui de l’Union pour le Progrès de la Guinée (UPG) de Jean Marie Doré, du leader de l’Union Démocratique de Guinée (UDGà de Mamadou Sylla, des partenaires de la Guinée au développement, des membres de la Société civile, des représentants des institutions internationales dont le chef de la Délégation de l’Union Européenne, Philippe Van damme, du directeur Pays du PNUD, Makhetha Mackeshi.

L’objectif de ce Programme vise, selon les organisateurs, à renforcer la confiance des partis politiques et des électeurs pour une participation plus efficace à un processus électoral transparent et pacifique.

Pour le directeur Afrique de la NDI, Christopher Fomunyoh, la finalité de ce programme est d’apporter  une assistance technique substantielle aux partis politiques dans le déploiement de près de 20.000 délégués des partis à travers le territoire national pour procéder au monitoring du processus électoral particulièrement le jour du scrutin.

Pour sa part, le directeur Pays du PNUD, Makhetha Mackeshi, après avoir évalué à juste valeur le projet a rappelé tout le prix que la Communauté des partenaires de la Guinée accorde à celui-ci. ‘’Les actes que nous allons poser tout à l’heure constitue un signal d’espoir de voir le pays sortir définitivement de sa transition pour renouer avec son développement normal. C’est aussi un signal qui témoigne de la confiance de la Communauté des partenaires dans l’avenir de la Guinée’’.

Le budget global de ce programme se chiffre à 1.371.000 dollars US. La contribution du système des Nations Unies, notamment le Fonds de consolidation de la Paix à travers le PNUD s’élève à 900.000 US. Tandis que celle de l’UE est de 470.000 dollars américains.

Mady BANGOURA, pour Visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info