Accueil » Politique » Situation à la frontière Ivoiro-guinéenne: le communiqué du gouvernement ivoirien

Situation à la frontière Ivoiro-guinéenne: le communiqué du gouvernement ivoirien

Face à l’occupation par des soldats guinéens du campement de Kpéaba dans la sous-préfecture de Sipilou, le Gouvernement ivoirien, à travers le ministre auprès du Président de la République Chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi a réagi à travers un communiqué officiel.

Appelant les populations ivoiriennes habitant dans les localités frontalières de la Guinée au calme et à l’apaisement, le Gouvernement ivoirien réitère sa confiance dans les autorités guinéennes quant à leur volonté de trouver une issue négociée à cette situation qui ne saurait perturber les relations de bon voisinage et de fraternité qui ont toujours existé entre les deux pays. Ci-dessous l’intégralité du communiqué:

Le 25 janvier 2013, le campement de Kpéaba dans la sous-préfecture de Sipilou a été occupé par des soldats guinéens.

Informées de cette situation, la Gendarmerie nationale et les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont été instruites de s’y rendre pour mieux l’apprécier.

Alors que les autorités ivoiriennes et guinéennes avaient convenu de se rencontrer, le 11 février 2013, des incidents ont malheureusement éclaté entre les populations et les soldats guinéens.

Résolues à privilégier un règlement pacifique de ce différend, les deux parties, après concertation ont décidé de ce qui suit :

1. la production par chaque partie d’un communiqué pour appeler à l’apaisement;
2. le retrait des troupes de cette localité d’accord partie;
3. la réunion en urgence de la Commission mixte ivoiro-guinéenne comprenant notamment les représentants des Ministères chargés de la Défense, des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de l’Intégration africaine;
4. la reprise des travaux de bornage de la frontière ivoiro-guinéenne.

C’est dans ce cadre que le Gouvernement lance un appel au calme et à l’apaisement à l’endroit des populations ivoiriennes habitant dans les localités à la frontière avec la Guinée et leur demande de s’abstenir de tout acte susceptible de gêner le processus de règlement pacifique déjà entamé.

Le Gouvernement réitère sa confiance dans les autorités guinéennes quant à leur volonté de trouver une issue négociée à cette situation qui ne saurait perturber les relations de bon voisinage et de fraternité qui ont toujours existé entre les deux pays.

Fait à Abidjan, le 19 février 2013.

Le Ministre auprès du Président de la République,
Chargé de la Défense

Paul Koffi KOFFI
Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info