Accueil » Politique » Situation de la marche de l’opposition

Situation de la marche de l’opposition

Selon un premier bilan officiel établi à 12h30 GMT, la marche organisée par le Collectif, avec l’autorisation des autorités guinéennes, se déroule sans incidents majeurs.

Comme pour la marche du 18 février, les autorités guinéennes ont anticipé en déployant un dispositif de sécurité constitué de 4000 hommes – 1500 policiers et 2500 gendarmes – pour assurer la protection des populations civiles.

Selon les premiers rapports officiels, des manifestations ont été signalées dans les villes de Conakry, Labé, Koundara et Boké où aucun incident majeur n’a été enregistré. Dans l’ensemble, la mobilisation a
été plus faible que celle du 18 février.

A Conakry, une fracture résultant d’un accident de la circulation a été rapportée.

« Le Gouvernement, une fois de plus, appelle l’opposition à respecter la Constitution et les institutions, cultiver la non-violence et le dialogue comme formes d’expressions démocratiques », a déclaré M. Damantang Albert Camara, Porte-parole du Gouvernement et ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi.

Les autorités guinéennes tiennent régulièrement informés les médias, la société civile et les partenaires internationaux du déroulement de la manifestation.

 Le Porte-Parolat du Gouvernement

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info