Accueil » Politique » Décrispation politique : Des réactions divergentes à la sortie du cadre de concertation

Décrispation politique : Des réactions divergentes à la sortie du cadre de concertation

Mohamed Saïd Fofana, Premier Ministre : ‘’Beaucoup d’acteurs ont répondu à notre appel. Les gens se sont exprimés, chacun a parlé de sa préoccupation. Nous avons constaté dans toutes les déclarations, les préoccupations convergentes vers un seul point d’intérêt qui est l’intérêt supérieur de la Guinée. C’est ce qui a été retenu dans cette première rencontre et d’autre rencontre vont suivre. Nous sommes très optimistes. Et j’ai dit dans la salle chacun de nous doit regarder aujourd’hui l’autre comme un frère et regarder devant. Je suis sûr et certain pour une fois la Guinée relèvera la tête et montrera au monde entier. Quoi qu’il en soit nous sommes des guinéens. Nous sommes des frères et nous pouvons avancer ensemble. Pour le moment laissez-nous digérer tout ce que nous avons entendu et ensemble nous allons avancer.’’

 Alpha Souleymane Bah, membre du PNR : ‘’Nous avons participé à ce soit disant début de dialogue. Mais laissez-moi vous dire que le premier ministre est venu, il nous a absolument rien proposé. Il est plutôt venu nous dire à nous acteurs politiques de faire des propositions. Je pense que ça, il aurait du le faire par un courrier au lieu de nous amener ici pour nous dire de faire des propositions. C’est un bluff. Ce n’est pas un dialogue ça. Il aurait du nous adresser tous une lettre nous demandant de venir avec des propositions et que chacun met ses propositions sur la table. Nous, dans notre alliance, on est venu avec des propositions mais il nous a même pas donner la parole.’’

Saloum Clissé, secrétaire général de RPG : ‘’En un mot, il y a eu d’exposé de motif de chaque groupe. Après cet exposé, je pense qu’un autre calendrier sera donné pour que les différents points qui seront retenus soient débattus exhaustivement. Moi, je pense que ce qui est important c’est la Guinée. C’est elle qui compte. Et nous devrions tout faire pour la sauver. La proposition fondamentale de la mouvance, c’est d’abord, écouter les revendications de l’opposition et voir exactement dans quel contexte on peut les traiter et trouver des solutions idoines. De toutes les façons le programme qui  est actuellement en cours nous satisfait parce que nous sommes de la mouvance. On n’est pas venu pour défendre un point de vue exceptionnel, on est venu pour l’exposé des motifs et surtout c’est l’opposition qui avait quand même des motifs à exposer. Donc on a écouté de part et d’autre, on a pris note et on va analyser au niveau des Etats majors quelles sont les solutions idoines qu’il faut apporter. Et la prochaine rencontre n’est pas encore définit.‘’

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info

00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info