Accueil » Politique » Sortie de crise: Le bloc libéral propose l’organisation des élections couplées en 2015.

Sortie de crise: Le bloc libéral propose l’organisation des élections couplées en 2015.

Apporter des solutions pour une sortie de crise en Guinée était  l’objectif d’un point de presse organisé par le Bloc Libéral ce vendredi, 08 Mars 2012  à la maison commune des journalistes à Coléah.

En Guise d’introduction, le chargé de communication du Bloc Libéral, Aliou Bah a rappelé que la Guinée a connu en 2010 ses premières élections présidentielles sur la base d’un véritable espoir de démocratie et d’un retour définitif à l’ordre constitutionnel et à la paix sociale. Cependant dit-il ‘’deux ans et demi après l’investiture du nouveau président de la République, la transition est loin d’être fini et le pays est retombé dans le blocage politique et la fracture sociale. La violation des droits et des libertés est flagrante. L’impunité et l’insécurité sont caractéristiques de la situation actuelle du pays. La Guinée est plus que jamais fragilisée et les tensions sociales sont vives. La paix et la réconciliation nationale sont profondément compromises, l’activité économique est au ralenti, le chômage et la pauvreté vont crescendo’’.

Au regard de ce constat jugé alarmant par le Bloc Libéral, le parti réaffirme son attachement aux principes suivantes : la préservation de l’unité nationale ou de l’intégrité territoriale ; le respect des libertés de l’Etat de droit et de la dignité humaine, le sauvegarde de la démocratie et le renforcement des institutions  ainsi que la protection des citoyens et leur bien.

Prenant la parole, le président du Bloc Libéral, Dr Faya Millimono a, à son tour, demandé un moment d’arrêt et de réflexion pouvant éviter la précipitation. Car dit-il la précipitation est une décision importante sur l’avenir de la Guinée qui serait prise sans consulter le peuple sous prétexte que nous manquons de temps.

Faisant une lecture du Bloc Libéral, Dr Faya précise ‘’le Bloc Libéral adopte  une proposition de sortie de crise articulée autour de 9 points à savoir : la libération immédiate de tous les prisonniers politiques ; l’arrêt systématique de toutes les activités de la CENI sur toute l’étendue du territoire national ; l’organisation des élections couplées(présidentielles et législatives) en 2015, la mise en place d’un gouvernement d’union nationale, la mise en place d’un cadre de concertation durant toute la période transitoire avec une facilitation internationale de haut niveau ; la mise en place d’un véritable programme de réconciliation nationale du niveau local au niveau national ; la reforme du conseil national de la transition(CNT) pour l’adapter aux nouvelles réalités ; le toilettage de la constitution basée sur la réalité du pays et non une constitution copiée-collée taillée sur mesure et écrite au nom et à la place du peuple ; la mise en place d’un système de contrôle
permanent de la fiabilité du fichier électoral par les experts de la mouvance et de l’opposition’’.

Selon Dr Faya, d’ici 2015, il faudra mettre en place ‘’une véritable commission électorale indépendante dotée des compétitions et des vrais pouvoirs. De procéder au recrutement en toutes indépendances d’un opérateur compétent pour élaborer un fichier électoral fiable à travers une révision du fichier existant en toute transparence. Élaborer, adopter et mettre en œuvre un chronogramme permettant la tenue effective d’élections justes et crédibles dans un climat apaisé’’.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info

00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info