Accueil » Politique » Jean Marc Telliano répond à la justice

Jean Marc Telliano répond à la justice

Ce Mardi, 12 Mars 2013, le président du Rassemblement pour  le Développement Intégré de Guinée (RDIG), Jean Marc Telliano épaulé par ses avocats Me Salifou Béavogui et Me Raja Raffi, s’est rendu à la Gendarmerie départemental de Yimbaya via le tribunal de la première instance de Mafanco.

Selon Me Salifou Beavogui, avocat de Jean Marc Telliano, depuis 72 heures, son client est persécuté et recherché par des camions de gendarmes.

C’est aux alentours de 10 heures que Jean Marc Telliano en compagnie de ses avocats, s’est rendu au Tribunal de la première instance de Mafanco. Après quelques trente minutes d’entretien avec le procureur de la République, Moundjour Cherif, l’avocat du président du RDIG s’est prêté aux questions des journalistes.

Il est revenu sur les circonstances de cet entretien : ‘’nous venons de rencontrer le procureur général de la République du tribunal de la première instance de Mafanco en compagnie de notre client M. Jean Marc Telliano, président de RDIG, qui depuis 72 heures est persécuté, est recherché par des camions de gendarmes comme s’il avait fait un crime. Alors qu’il n’a jamais reçu une convocation de la part d’un quelconque service de sécurité pour l’amener à se présenter. C’est face à cette persécution incompréhensive qui a amené ces deux avocats à l’accompagner chez M. le procureur général. C’est pourquoi vous constatez la presence de Me Raja à mes cotés. ‘’

L’avocat a ensuite fait le compte rendu de cet entretien: ’’nous avons tapé à la porte du procureur de la République, il nous a demandé d’aller à la gendarmerie pour que notre client soit entendu. Donc pour le moment, nous partons du tribunal sans savoir pour quel motif  il est convoqué. Nous allons à la gendarmerie de Yimbaya. Je vous dis que Jean Marc Telliano est recherché tant à son domicile qu’à son siège. Il n’a jamais été convoqué. Donc nous ne pouvons pas savoir pour le moment comment tout cela est arrivé. Mais nous sommes venus rencontrer le procureur de la République qui gère son domicile et son territoire pour en savoir plus. Il vient de nous dire que celui qui a saisi la gendarmerie d’une plainte. Nous n’avons pas manqué à lui dire que ce tapage n’en valait pas la peine. Il  aurait pu envoyer une convocation à notre client. Ce dernier se serait présenté. Mais nous pensons que c’est de l’intimidation et de menace’’.

Comme le recommande le procureur de la République, le président de RDIG s’est rendu à la gendarmerie Départemental de Yimbaya pour rencontrer le Commandant de la dite gendarmerie. Après quelques heures d’entretien, l’avocat du président de RDIG, Me Raja dira : ‘’nous sommes venus rencontrer le commandant de la gendarmerie de Yimbaya à savoir ce qui reproché à M. Telliano les injures ce qu’il aurait proféré On nous a fait lire la réquisition qui lui ai opposé des phrases qu’il ne reconnait du reste… il a expliqué ce que lui il a dit et les gendarmes en toute républicaine a tout noté. Et ils ont décidé à lui mettre à notre disposition. Maintenant c’est à la gendarmerie de nous donner  la suite. En attendant, on nous lui confie et on nous avisera toute la presse à relever ces propos là il s’agit de ce qu’il a dit au meeting mais qu’il n’était pas conforme à ce qui a été relaté dans la réquisition du Monsieur  le Procureur c’est des phrases mises bout à bout.’’

Boussouriou Doumba
00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info