Accueil » Politique » Cadre de concertation : Vers une sortie de crise?

Cadre de concertation : Vers une sortie de crise?

Sur  invitation du gouvernement, l’opposition s’est rendue ce vendredi 15 mars  au cadre de concertation. Après la sortie de la salle de concertation, des acteurs politiques  ont exprimé leurs sentiments au micro de notre reporter.

ministre damantang

Damantang Albert Camara, porte-parole du gouvernement

Selon le porte-parole du gouvernement, Damantang Albert Camara,  ‘’l’opposition a émis un certains nombre de desideratas que nous avons analysé et  répondu notamment la facilitation, et  un  cadre de dialogue plus restreint. C’est  sur ces points que nous avons débattu aujourd’hui avec l’objectif de nous retrouver encore demain pour définir ce cadre de dialogue et commencer enfin les questions  de fond’’.

Pour sa part, Aboubacar Sylla, porte-parole de l’opposition regroupée au sein du collectif, de l’ADP et du CDR, estime que :  ‘’c’est une rencontre préparatoire puis que jusqu’à présent le cadre de concertation que l’oppostion souhaite avoir n’est pas encore obtenu.’’

Sur les questios à l’ordre du jour, le porte-parole de l’opposition affirme ‘’avoir  réitéré souci de l’opposition d’avoir dans ce cadre de concertation une délégation gouvernementale et de l’autre côté une délégation de l’opposition, avec un facilitateur accepté par les deux parties’’. Ce qui selon Aboubacar Sylla n’est toujours pas le cas.

A en croire le porte-parole de l’opposition, ‘’le gouvernement a promit d’examiner cette demande et les partis de l’oppostion,  de leur côté vont se retrouver pour dit-il davantage approfondir la réflexion sur cette question essentielle.

Sur la question  de la menace  de la marche pacifique que  l’opposition projette la semaine prochaine, le porte-parole de l’opposition déclare : ‘’Nous attendons que nous nous rencontrions demain. Nous allons voir si ce dialogue est réellement un dialogue sincère et s’il permet de mettre sur la table les vrais problèmes et les discuter avec toute la bonne voie requise et de façon structurée et organisée. En ce moment, nous serons certains que nos revendications seront en compte’’ a-t-il conclu.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info
00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Comment peut-on être juge et parti? Le Président Condé manque d’une réelle volonté politique pour instaurer le dialogue avec l’opposition car est-il trop que de demander que ce cadre de concertation soit dirigé par une personnalité neutre?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info