Accueil » Société » De Gaule à la Barre: la partie civile et la défense se tiraillent…

De Gaule à la Barre: la partie civile et la défense se tiraillent…

Ce jeudi, 14 mars lors de la dernière journée d’audition de  du commandant Aboubacar Sidiki Camara alias De Gaulle, la partie civile  et la défense n’ont pas pu se contenir. Comme à l’accoutumée, la partie civile et la défense n’ont pu terminer cette audition sans une confrontation verbale.

Pour la défense, l’accusé a été renvoyé devant la Cour d’Assises pour détention et consommation du chanvre indien. Alors les débats ne doivent pas être déplacés pour parler de l’attaque contre le domicile privé du Président de République.’’Nos clients ont été mystifiés, diabolisés, certains  même ont été interrogés en l’absence de leurs avocats et  dans une langue qu’ils ne comprenaient même  pas.’’ arguemente la défense. Elle a rappelé au procureur que si ce dernier ne veut pas  que les procès verbaux issus des enquêtes préliminaires  et de l’instruction ne soient  attaqués, il n’a qu’a alors bien faire son travail. ‘’A chaque instant qu’il y a violation, on va dénoncer car nous sommes les sentinelles de la loi. ‘’ menace la defense.

Visiblement étonné, la defense dira qu’elle n’a jamais attaqué les juges d’instructions, mais ce sont leurs  actes qu’ils ont toujours eu à attaquer. Pour preuve  lorsqu’un juge d’instruction dit  ‘’pour qu’un accusé ait un avocat, il faut qu’il débourse 50 millions. Cela est une violation grave et flagrante de loi qu’on ne va jamais tolérer car la partie civile et le parquet ne veulent pas qu’on dénonce la où le bas blesse.’’

A en croire la défense, la partie civile, leur a dit qu’elle n’a pas pu apporter les preuves  devant la barre : ‘’Nous ne sommes pas là pour transformer la vérité en mensonge, ou le mensonge en vérité, nous sommes là pour la
manifestation de la vérité. Si nos clients disent qu’ils sont coupables nous n’auront pas honte de plaider coupables, mais si c’est le contraire nous plaiderons non coupables.’’ a lancé un des avocat à la défense.

Plus loin, la defense rassure  que tous les accusés seront acquittés car depuis l’ouverture de ces assises aucune preuve n’a été apportée selon elle,  ni par la partie civile encore moins par le procureur.

Quant à la partie civile elle a jugé la défense d’avoir tenue des propos déplacés. Et en guise de réponse, elle dira : ‘’comme la défense n’a aucun point de repère, et qu’elle n’a  aucune preuve et aucun argument elle s’attaque à l’administration et aux institutions judiciaires pour pouvoir escamoter le fond du dossier.’’

Le procureur général Williams Fernandez, a  tenté d’éclairer la lanterne de la Cour par rapport à l’infraction dont le Commandant De Gaulle est poursuivi. ‘’Au départ,  ils étaient tous poursuivis pour les mêmes faits et les mêmes causes. Après les enquêtes minutieuses, la responsabilité de chacun a été établie. Et c’est ainsi que le commandant De Gaulle s’est retrouvé dans le lot des détenteurs illégaux du chanvre indien.’’ a-t-il fait comprendre.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info
00224 66 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info