Accueil » Politique » Le pouvoir favorable à un couplage des élections en 2015

Le pouvoir favorable à un couplage des élections en 2015

Cette déclaration, le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation l’a faite le samedi 16 mars au sortir des discussions du Cadre de dialogue entre le pouvoir et la classe politique. Dr Alhassane Condé a affirmé, à cette occasion, qu’il est bien possible de coupler les élections législatives et présidentielles en 2015.

Une déclaration qui rejoint la proposition de Dr Faya Millimouno du Bloc Libéral (BL) dans son récent mémo de sortie de crise lorsqu’il a annoncé le couplage des législatives et de la présidentielle de 2015: «que ces élections législatives qui soulèvent de si grandes tensions, que nous les renvoyions en 2015 et coupler avec les élections présidentielles».

Le Ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation vient de se prononcer en faveur de cette initiative du plus jeune des partis politiques car, le Bloc Libéral a seulement, un peu plus de d’un mois.

Pour Dr Alhassane Condé, le couplage est techniquement possible et cela permet d’économiser de l’argent: «le problème de coupler les élections, nous sommes d’accord. Moi, je vous dis, nous perdons beaucoup d’argent en faisant les élections d’une façon individuelle».

Il ajoute que «cela nous permettra d’ailleurs, de mieux nous préparer pour aborder sereinement ces échéances» et aussi «il nous permettra de beaucoup économiser».

Et le Ministre en charge des questions électorales prend les exemples de certains pays de la sous-région: «Les autres pays, vous avez vu le Niger et autres, ils ont fait trois (3) élections le même jour. On peut le faire. Techniquement, on peut le faire».

Cependant, par rapport au retard accusé par rapport à la tenue des élections législatives guinéennes, le Ministre Condé pointe du doigt «la mauvaise foi» des acteurs politiques: «si déjà on ne s’entend pas sur la tenue d’une élection, je ne sais pas ce qui va se passer! C’est la mauvaise foi des Guinéens, sans quoi, techniquement, on peut le faire.»

En rappel, le mémorandum du BL propose d’«organiser des élections couplées (Présidentielle et législatives) en 2015». Le parti estime que «la tenue des élections législatives maintenant ne fera que plonger le pays dans une crise profonde aux conséquences imprévisibles et désastreuses».

Visionguinee.inf o avec AfricaLog.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info