Accueil » Politique » Le RPG Arc-en-ciel exige la tenue rapide des législatives

Le RPG Arc-en-ciel exige la tenue rapide des législatives

Tout en réitérant son soutien ‘’indéfectible’’ au président Alpha Condé, la mouvance présidentielle guinéenne a demandé la tenue rapide des élections législatives qui ont été reportées plusieurs fois depuis 2010, a-t-on constaté sur place.

Au cours d’un meeting populaire qui s’est déroulé samedi dans la capitale guinéenne, le gouverneur de la ville de Conakry Sékou Resto Camara, membre du RPG Arc-en-ciel (parti au pouvoir), a souligné la nécessité d’organiser les élections législatives, libres et transparentes pour finaliser la transition guinéenne entamée depuis plus de trois ans.

Dans son discours, il a souligné la volonté des populations guinéennes d’accompagner la réussite du processus électoral avec une participation massive et une mobilisation totale à travers tout le pays.

C’est pourquoi, estime-t-il, le gouvernement doit pouvoir surmonter les ‘’obstacles’’ et mobiliser tous les efforts, afin de convoquer les électeurs guinéens dans un meilleur délai, pour le scrutin électoral.

Présidant le meeting de sensibilisation et d’information des partis de la mouvance présidentielle, le Premier ministre a tenu à faire un appel aux acteurs politiques de l’opposition dite radicale et ceux du centre, pour les inviter à reprendre le dialogue qui doit définir les modalités des élections législatives.

De même, il a exhorté les acteurs sociaux, les partis politiques et tous les leaders d’opinion à bannir les propos et les comportements ethnocentristes, nuisibles pour la consolidation de la paix et la sauvegardes des acquis démocratiques du pays.

A propos de la date du 7 juin réclamée par la mouvance présidentielle pour l’organisation des élections, le Premier ministre a déclaré avoir pris bonne note et promet de traduire cette requête en actes concret en rendant compte à qui de droit.

Au nom du président guinéen Alpha Condé, M. Fofana a supplié les populations au calme et à la retenue, dans le but d’éviter des actes de violence, de vandalisme et d’affrontement, mettant en péril l’unité nationale du pays.

Cette semaine, les militants de la mouvance présidentielle ont organisé dans plusieurs préfectures du pays, des manifestations et des meetings politiques pour réclamer la tenue des élections législatives libres et crédibles.

Pendant ce temps, les leaders regroupés au sein du Collectif des partis pour la finalisation de la transition, de l’Alliance pour le développement et le progrès (ADP), du Club des républicains (CDR) et du Front d’union pour la démocratie et le progrès (FDP) ont annoncé vendredi, lors d’une conférence de presse, la reprise des marches dites pacifiques le lundi 8 avril prochain à Conakry.

Xinuanet

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info