Accueil » Politique » Législatives : Des experts de l’OIF et de l’UE annoncés par le gouvernement

Législatives : Des experts de l’OIF et de l’UE annoncés par le gouvernement

Dans la perspective des futures élections législatives prochaines, le gouvernement à travers son porte parole, Damantang Albert  Camara a rendu public un communiqué dans lequel il annonce l’implication des experts internationaux notamment ceux de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et de l’Union Européenne (UE), pour dit-on assurer une sécurisation du processus électoral crédible et acceptable par toutes les parties prenantes de la vie sociopolitique de notre pays.

Selon Damantang Albert , cette mesure vise à rassurer les acteurs de la volonté du gouvernement d’organiser les élections législatives sécurisées dont les résultats seront acceptés de tous. Car, estime t-il, le gros problème du blocage du processus électoral est lié à un manque de confiance entre les acteurs politiques.

Invité ce matin dans une radio de la place, le porte parole du gouvernement souligne  qu’il faut créer ‘’la confiance entre les acteurs politiques pour nous permettre d’aller très rapidement aux législatives‘’, rassure t-il. Avant d’indiquer que cette décision gouvernementale n’a aucune intention de remettre en cause les résultats qui seront obtenus lors du cadre de concertation entre les acteurs politiques qui sera prochainement sous les hospices du Chef du gouvernement, Mohamed Said Fofana.

Plus loin, il informe que cette mesure a été prise après l’avis favorable de la commission électorale nationale indépendante(CENI), chargée de piloter l’organisation de toutes les élections en Guinée. ‘’ A part l’implication de ces experts, la mise en place d’une commission parallèle qui travaillera avec la CENI pour procéder à la révision des listes électorales est aussi envisagée‘’, déclare Albert Damantang Camara.

Dans cette même perspective, le leader de l’Union des forces républicaines (Ufr), Sidya Touré joint au téléphone par cette même rédaction estime ‘’ qu’il est alors inopportun de continuer à dialoguer quand on sait en avance les conclusions dudit dialogue.‘’  a-t-il laissé comprendre.

Espérons que ce geste jugé de valeurs ou d’esprit de transparence ne devient une goutte dans la pavée qui occasionnera de nouvelles tractations politiques  qui conduiront une fois de plus des descentes des militants de l’opposition dans les rues, quand on sait que les plaies causées lors des récents événements tardent à se remédier.

Boubacar Sidy BAH, pour Visionguinee.info

000224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info