Accueil » Politique » Salamana Diallo de la société civile invite le gouvernement et l’opposition à privilégier le dialogue

Salamana Diallo de la société civile invite le gouvernement et l’opposition à privilégier le dialogue

Le Conseil national des organisations de Conakry demande au président de la République, Alpha Condé de revenir sur le décret convoquant le corps électoral le 30 Juin 2013, et  aux  leaders des partis politiques de l’opposition réunies au sein du collectif, de L’ADP, du CDR élargit au FDP à renoncer à la marche  pacifique du  18 Avril prochain

Le conseil national de la société civile de Conakry par le biais de son président à fait une déclaration sur la vie sociopolitique en Guinée.

Selon le président du CNOSC de Conakry Salamana Diallo, le manque de dialogue est à la base des différents entre les acteurs politique et cela peut être à l’origine d’une division non souhaitable pour le bien être des populations.

Dans la perspective de la ténue des élections législative, ayant convoqué le corps électorale et où l’opposition récuse catégoriquement la date proposé et met ses menaces à exécutions car elle à convié une marche pacifique sur l’autoroute Fidèle Castro le conseil national de la société civile de Conakry appel au calme et à la retenue des uns et aux autres. Dans cette perspective où le climat de confiance n’existe plus et que les acteurs de se rejettent les responsabilités sur la ténue des élections.

Dans la déclaration rendue public, le président  du  conseil national de la société civile de Conakry à au nom de ses collaborateurs invité le président de la République le Pr alpha Condé de revenir sur le décret convoquant le corps électorale le 30 Juin 2013, et  aux  leaders des partis politiques de l’opposition réunies au sein du collectif, de L’ADP, du CDR élargit au FDP à renoncer à la marche  pacifique du  18 Avril prochain afin de privilégié le dialogue.

Soucieuse de cet état de fait, une commission mixte à été mise en place par le conseil pour passer en revu des points de discorde et surtout  d’apporté des solutions avec l’apport des uns et des autres pour éviter  que  la Guinée de se retrouve dans une situation  regrettable. Cette commission passera dans le camp de tous les acteurs clés de la vie sociopolitique de la nation pour trouver un environnement idéal de dialogue et d’entente pour le bonheur des fils et filles de la nation Guinéenne.

A la lumière de toutes ces démarches et la récente nomination d’un facilitateur international sur le prochain dialogue, attendons de voir à quoi servira cette tentative de trouver  solution à une situation plus que jamais au bord du gouffre.

Boubacar Sidy BAH, pour visionguinee.info

Tel : 00224 664 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info