Accueil » Politique » Constitution des unités d’autodéfense: le Gouvernement condamne

Constitution des unités d’autodéfense: le Gouvernement condamne

Dans un entretien téléphonique accordé à notre confrère Aminata.com, Ousmane Diallo, Chargé de Communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a annoncé la mise en place d’unités d’auto-défense.

Selon le chargé de Communication de l’UFDG “Les jeunes habitants de la commune de Ratoma vont, à partir de lundi [27 mai, ndlr], mettre en place des unités d’autodéfense dans leurs quartiers pour que plus jamais quelqu’un habillé ou pas entre dans les quartiers faire des exactions“. Sur la nature de ces unités autodéfense, Ousmane Dialli a indiqué qu’un  recrutement de jeunes âgés plus de 18 sera organisé. “On va les mettre dans des tenues pour les permettre de s’organiser pour bien sécuriser les quartiers. Ils seront là aussi pour sécuriser nos marches’’. a-t-il confié à notre confrère, Aminata.com

Vingt-quatre heures après cet entretien téléphonique, le Gouvernement est sorti de son silence pour condamner la constitution de ‘’milices’’ d’autodéfense.  ‘’Le Gouvernement s’inquiète d’autant plus que des responsables de partis politiques de l’opposition ont appelé à la constitution de comités d’autodéfense contre les forces de l’ordre chargées d’assurer la sécurité des populations et de leurs biens. Ces appels à la constitution de milices ont été relayés par certaines radios qui, elles-mêmes, ont appelé à une situation insurrectionnelle.’’ a déclare Damantang Albert Camara, Porte-parole du Gouvernement. C’est pourquoi, poursuit-t-il, ‘’le Gouvernement dénonce de tels comités dont la création va à l’encontre de la constitution et des valeurs républicaines que pourtant tous prétendent respecter’’.

Aux yeux Damantang Albert Camara, il appartient au gouvernement de restaurer l’ordre et la sécurité sur l’ensemble du pays et en particulier dans les zones de turbulence, dans le respect strict des droits de l’homme. Pour ce faire, indique-t-il,  le Gouvernement ne ménagera aucun effort pour restaurer l’autorité de l’Etat et mettre hors d’état de nuire tous ceux qui enfreignent la loi.

Aux dernieres nouvelles, la répression se poursuit dans les quartiers de la haute banlieue de Conakry, considérés comme fiefs de l’opposition. 

Ciré BALDE, pour Visionguinee.info

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info