Accueil » Politique » Crise en Guinée : l’AMDH condamne les manipulations politiciennes et ethniques (DECLARATION)

Crise en Guinée : l’AMDH condamne les manipulations politiciennes et ethniques (DECLARATION)

L’Alliance des Medias pour le Droits Humains  en Guinée exprime sa profonde indignation et sa vive préoccupation suite aux  violations graves et répétées des droits humains consécutives à la marche de l opposition dite républicaine le jeudi 23 mai 2013 et les jours suivants.

"

En effet, depuis près d’une semaine , plusieurs quartiers de Conakry, particulièrement ceux de l’axe Hamdallaye- Bambeto-  Cosa-  Enco 5 – Cimenterie- Kagbelen connaissent des violences inouïes , des affrontements inqualifiables , des répressions aveugles et barbares dont les principales victimes sont des jeunes, des femmes ; des vieillards , bref des guinéens sans distinction aucune.

Ces violences d’un autre âge ont engendré, une fois encore, très malheureusement de nombreuses pertes en vies humaines, des dizaines de blesses ; des centaines d’arrestations et plusieurs destruction d’édifices publics et privés.

L’Alliance des Medias pour le Droits Humains  en Guinée s’incline pieusement devant la mémoire de tous les guinéens qui ont perdu la vie lors de ces événements tragiques qu’aucune raison ne saurait justifier.  Elle présente ses condoléances les plus attristées à l’ensemble du peuple de Guinée, aux familles des victimes, et souhaite un prompt rétablissement à tous les blesses.

L’AMDH condamne vigoureusement les menaces, les manipulations politiciennes et ethniques d’où qu’elles viennent.

L’AMDH exige :

–          L’arrêt immédiat de toutes les violences sur l’axe Himalaye- Bambeto-  cosa-    Enco 5 – cimenterie- kagbelen ;

–          L’arrêt immédiat de toutes les répressions des forces de l’ordre sur les populations riveraines  de la route le prince  ainsi que leur retrait de la zone ;

–          Que toute la lumière soit faite sur les crimes commis ces derniers jours en vue de démasquer et punir leurs auteurs et commanditaires

L’Alliance des Medias pour le Droits Humains  en Guinée déplore le silence inquiétant et incompréhensible de Monsieur Le Président de la République, du gouvernement et des institutions républicaines face a ces événements tragiques qui endeuillent notre peuple

L’AMDH rappelle aux forces de sécurité leur mission républicaine  qui est celle de sauvegarder la vie de tous les citoyens guinéens et de protéger leur vie.

L’AMDH invite les hommes de medias à plus de responsabilité sociale a un moment ou la nation guinéenne traverse une sérieuse crise socio-politique.

L’Alliance des Medias pour le Droits Humains  en Guinée appelle tous les guinéens au calme , à la retenue, à la paix et à la cohésion .

Conakry,  le 28 Mai 2013

Le Bureau Exécutif de l’ALLIANCE DES MEDIAS POUR LES DROITS HUMAINS EN GUINEE.      

 

 

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Vous savez il faut con arêtes de c mentire le président doit arrêter de joué au faut pompier leseovenvoie les force de désordre tué piller volé blessé violé ect….. et apres dire qu’il condamné leur act mais nous ne sommes pas fou ok tu es au courant de tout c qui c passe de tout c crimes commis par les force de désordre nul dentre eux na été condamné la guinée a beaucoup souffert mais nul na autant fait soufere la guinée comme tu le fait actuellement mais chache que des jours lointaine existe mais les jours qui n’arrive pas nexiste pas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info