Accueil » Société » Nomination à la RTG : Quand le ministre de la communication assume la diffusion d’un acte non identifié

Nomination à la RTG : Quand le ministre de la communication assume la diffusion d’un acte non identifié

Les choses se précisent maintenant autour de l’acte  qui a démit des responsables de la RTG Koloma il y a de cela plus d’une semaine. Au  cours d’une assemblée générale tenue ce mercredi 5 juin dans l’enceinte de la RTG Koloma, le ministre Togba Césaire Kpoghomou est largement revenu sur cet arrêté qu’il a lui- même qualifié de fameux.

En effet, la diffusion de cet acte avait fait grincer des dents, puisqu’il n’y avait aucune référence. Ce qui a amené certains observateurs a douté de sa validité. Abordant ce sujet au cours la rencontre avec le personnel de RTG, le ministre de la communication n’est pas passé par le dos la cuillère. « cet acte vient de moi, beaucoup de mes homologues ministres m’ont félicité pour le courage qui m’anime en prenant des décisions. Je reconnais qu’au moment où l’arrêté a été rendu public, je n’étais pas à Conakry. Mais que cela ne tienne l’administration est une continuité. Au lieu que les gens se mettent à contester ma décision, ils sont des journalistes ils peuvent encore servir la maison » a déclaré Togba Césaire Kpoghomou.

Arrêté sans signature ni cachet, portant nomination des cadres au ministère de la communication

Plus loin le ministre Togba s’attaquera au présentateur qui a rendu public cet acte à la télévision nationale. Selon lui, le présentateur n’a pas apporté de considération. Justement dans le même sens, une des présentatrices à la radio nationale a réitéré au ministre que cet arrêté ne devrait même pas être lu sur les antennes car il n’a ni signature, ni caché ou ampliation.

Cette sortie médiatique du ministre laisse encore des interrogations sur ce fameux acte. Pourtant selon une source proche du département de la communication, aucun membre de la boite n’est informé sur cet arrêté. La question que l’on se pose est comment un ministre de la république peut reconnaitre un arrêté non cacheté et non signé.

Cet arrêté prouve à suffisance que la RTG qui est la maison mère  de l’information  n’est pas à l’abri des manipulations de certaines mains obscures.

Idrissa CISSE, pour Visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info