Accueil » Politique » Mouctar Diallo se méfie du maintien de l’opérateur Waymark…

Mouctar Diallo se méfie du maintien de l’opérateur Waymark…

Le dialogue entre les différents acteurs politiques continue toujours à animer le débat dans la cité. Certains acteurs politiques émettent des réserves, c’est le cas du président de Nouvelles Forces Démocratiques.

Invité par la radio Espace, Mouctar Diallo a fait savoir son manque de satisfaction du dialogue politique. Pour lui ,« même si la mouvance avait accepté toutes nos revendications, je ne pouvais pas être satisfait de ce dialogue à partir du moment où le pouvoir n’avait pas besoin d’attendre deux ans et demi, qu’une cinquantaine de guinéens soit tués, qu’il y ait des blessés par balles réelles, des arrestations arbitraires, des pillages, de maisons et boutiques pour accepter un dialogue que nous avons demandé depuis le 11 avril 2011», a-t-il fait savoir avant de préciser que « Nous sommes pour le dialogue. Personnellement, j’étais au dialogue lors de la première journée».

En ce qui concerne le cas de l’opérateur électoral, Waymark, le président de NFD reste méfiant. « Nous pensons que ce n’est pas pour rien que Alpha Condé a insisté pour le maintien l’opérateur. Il avait dit tout est négociable sauf le départ de Waymark. Ce n’est pas pour rien notre parti reste prudent et nous demandons la vigilance». Et de signaler « Pour nous, l’important ce n’est pas d’être membre de NFD ou de l’UFDG ou de l’opposition. Pour nous quand la dignité d’un Guinéen est touchée, nous sommes concernés et cela va susciter une action énergique face au respect des droits humains».

S’accentuant sur la divergence actuelle au sein de l’opposition, il dira que « l’objectif des actions de NFD n’est pas d’énerver ou de plaire des principes que ça soit ou d’agir contre quelqu’un. Et l’UFDG ne peut pas être notre adversaire. Moi, je considère l’UFDG comme mon deuxième parti et j’ai beaucoup d’estime pour Elhadj Cellou Dallein Diallo que je considère comme mon grand frère. Notre adversaire n’est pas être l’UFDG ou un parti de l’opposition mais, c’est plutôt le RPG-arc en ciel, c’est le pouvoir dictatorial qui est en place » a-t-il conclu.

Boussouriou Doumba, pour visionguinee.info
00224 666 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info